lundi 26 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le 1er vaccin contre la grippe A sera disponible prochainement en France

SWine Flu Vac

Le président du laboratoire GSK annonce la livraison du vaccin Pandemrix pour la semaine prochaine. En fait d’après notre ministre de la santé, les vaccins ont déjà été livrés en France et attendent la délivrance de toutes les autorisations officielles.

Le Pandemrix est un Vaccin préparé par le Laboratoire GSK à partir d’une virus H1N1 dosé à 3,5 ug. Ce vaccin a été évalué dans une étude ayant inclus 400 patients, adultes âgés de 18 à 60 ans. Deux injections intramusculaires dans l’épaule ont été réalisées à 21 jours d’intervalle, puis on a dosé la réponse immunitaire des participants. Pour être validé, il faut qu’un taux d’anticorps soit retrouvé chez au moins 70% des patients. Dans cette étude, 84% des patients présentaient un taux d’anticorps susceptible de les protéger contre le virus H1N1 au 21e jour après la seconde injection. En revanche, cela n’a pas été validé chez les patients de plus de 80 ans. La vaccination d’enfants de plus de 6 mois est autorisée.

Une autres étude devait examiner l’effet du vaccin en comparant l’efficacité d’une seule injection comparée à deux injections chez 437 personnes de plus de 60 ans. Les résultats ne sont pas détaillés.

Il n’y a pas eu semble t-il d’évaluation chez l’enfant ni chez la femme enceinte.

L’efficacité de ce vaccin à prévenir l’infection par la grippe H1N1 n’a bien évidemment pas encore été testé. Le document de l’EMEA stipule  que “Pandemrix est un vaccin destiné aux adultes en prévention d’une grippe «pandémique». Il ne devrait être utilisé que lorsqu’une pandémie de grippe a été officiellement déclarée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ou par l’Union Européenne (UE)“, mais ne fait jamais allusion en particulier à une pandémie au virus H1N1.

Les effets secondaires de l’injection du vaccin peuvent être locaux (douleurs, rougeur,s durcissement, gonflement au point d’injection) ou généraux (maux de tête, douleurs articulaires, douleurs musculaires).

Outre des extraits du virus H1N1, le vaccin comporte divers éléments destinés à accroître la réponse immunitaire. L’EMEA met en garde les personnes qui présenteraient des allergies à l’un ou l’autre des composants du vaccin (liste ci-dessous): “L’administration de Prepandrix est déconseillée chez les patients ayant présenté une réaction anaphylactique (réaction allergique sévère) à l’un des composants du vaccin ou à l’une des substances présentes en très faibles concentrations dans le vaccin, telles que l’oeuf, les protéines de poulet, l’ovalbumine (une protéine du blanc d’oeuf), le formaldéhyde, le sulfate de gentamicine (un antibiotique) et le désoxycholate de sodium”.


– ASO3 (dérivé du squalène)

– Alpha tocopherol

– Polysorbate 80

– Octoxynol 10

– Sodium Chloride

– Disodium phosphate

– Potassium dihydrogen phosphate

– Potassium Chloride

– Magnesium Chloride

– Thiomersal (dérivé mercuriel)

Source

Agence Européenne du Médicament (EMEA) : Rapport Européen d’évaluation du Pandemrix

Résumé des caractéristiques du produit

Articles sur le même sujet