lundi 26 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le stress augmente le risque d’accident vasculaire cérébral

Le stress augmente le risque d'AVC !

Crédits : Crashmaster007

De nombreux patients admis aux urgences pour un AVC ont déclaré par la suite qu’ils souffraient d’un stress intense qui s’est prolongé pendant une longue période qui a précédé l’AVC.

Une étude suédoise parue dans BMC Medicine a montré qu’il existait un lien entre stress et accident vasculaire cérébral. Il convient bien évidemment de prendre un certain recul par rapport à ces résultats. En effet, cette notion de stress est très subjective et les patients déclarant avoir été stressés avant un AVC souffrent peut-être de troubles de mémoire et d’une mauvaise interprétation des symptômes survenus avant l’accident.

Près de 600 patients ont du remplir un questionnaire moins de 10 jours après avoir été hospitalisés pour un AVC.

Les auteurs de l’étude ont montré que seuls les AVC consécutifs à un problème local (accumulation de graisse dans les parois des vaisseaux cérébraux et / ou formation d’un caillot dans ces vaisseaux) étaient précédés de cette phase de stress.

Le lien n’a pas pu être démontré dans les AVC issus du détachement d’un caillot d’origine cardiaque, ni avec les AVC consécutifs à une hémorragie.

Le stress serait-il un signal inconscient avant-coureur d’un danger imminent d’AVC ?

Source

Self-perceived psychological stress and ischemic stroke: a case-control study
Katarina Jood, Petra Redfors, Annika Rosengren, Christian Blomstrand, Christina Jern
BMC Medicine 2009, 7:53 (1 October 2009)

Articles sur le même sujet