jeudi 29 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

H1N1 : Les résultats du vaccin chinois sont publiés

mao

Nous annoncions en septembre qu’un vaccin développé en Chine contre le H1N1 serait le premier disponible (voir article Docbuzz). L’évaluation clinique de son immunogénicité vient d’être publié.

Deux mille deux cents patients de 3 à 77 ans ont été recrutés et répartis par tranches d’âges de 3-11 ans (440/2200), de 12-17 ans (550/2200), de 18-61 ans (660/220) et de plus de 60 ans (550/2200). Au sein de ces groupes, certains patients ont reçu un vaccin (avec adjuvant) dosé à 7,5 µg/ml, 15 µ/ml, ou 30 µg/ml, ou un vaccin  (sans adjuvant) dosé à 15 µg/ml ou à 30 µg/ml ou encore un placebo.

Des effets secondaires au site d’injection (douleur…) étaient retrouvés chez 6% des patients lors de la première injection, et 7,4% lors de la seconde injection ; pour 0,5% des patients cela a «rendu impossible les activités sociales et laborieuses». Des effets généralisés (fièvre…) ont été retrouvés chez 16% des patients à la première injection, 11% à la seconde. Un patient ayant reçu un placebo est décédé.

La présence d’un adjuvant et l’injection d’une seconde dose étaient associé avec des taux plus élevé d’effets secondaires locaux et généraux. Un âge de 12-17 ans était plus propice à des effets secondaires généraux.

Un élément majeur est que la vaccination sans adjuvant était beaucoup plus immunogénique (donc plus efficace) que la vaccination avec adjuvant et cela quel que soit le groupe d’âge considéré. Par ailleurs, plus la dose injectée était importante, plus l’immugénicité était également importante.

Chez les 3-11 ans et les plus de 61 ans, l’immunogénicité à augmenté après la seconde injection par rapport à la première. Cela ne s’est pas vérifié pour les autres tranches d’âges.

Selon les auteurs, ce vaccin, démontre donc une sécurité d’emploi acceptable chez l’adulte, chez l’enfant, et le sujet âgé. Les vaccins sans adjuvant se sont montrés plus efficaces. Dans le cas de ce vaccin sans adjuvant, les doses de 15 µg ou 30 µg ont le même effet de stimulation de l’immunité. Une deuxième injection améliore l’immunogénicité uniquement chez les plus jeunes et les plus âgés.

Donc une injection de 15 µg/ml du vaccin sans adjuvant suffit, sauf pour les patients de 3-11 ans et les plus de 61 ans, chez qui 2 injections à 21 jours d’intervalle sont nécessaires.

Source

A Novel Influenza A (H1N1) Vaccine in Various Age Groups

Feng-Cai Zhu,

N Engl J Med 2009; 361

Etude soutenue par Hualan Biological Bacterin Company

Articles sur le même sujet