mercredi 28 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Autisme et Vaccination

US-autism-6-17-1996-2007Nombre d’enfants autistes pour 1000 enfants de 6-17 ans (données US)

La prévalence de l’autisme s’est accrue pendant les dernières décennies (on est passé de 1/10 000 naissances à 1/150  naissances en Californie) sans que l’on sache si cela est du à une véritable augmentation, à une amélioration de la détection ou à une modification de la méthode de calcul de la prévalence. On s’est interrogé sur les raisons qui auraient pu en être responsables et parmi elles, la vaccination.

Le nombre des vaccinations a considérablement cru : rougeole, diphtérie, poliomyélite, rubéole, oreillons, tétanos, haemophilus influenzae, hépatite B, grippe, pneumocoque, papillomavirus, rotavirus, méningocoque, sans compter les vaccinations plus spécifiques, fièvres jaunes, encéphalite japonaise…

Il y a dix ans, des scientifiques britanniques ont publié un article décrivant des troubles gastro-intestinaux chez 12 enfants. Les 12 enfants présentaient des troubles du développement et chez 9 d’entre eux un diagnostic d’autisme a été posé. Chez 6 des 9 enfants, les médecins ont fait le lien avec la vaccination contre la rougeole (Wakefield et al., 1998). On retrouvera des fragments de virus dans les intestins de 3 enfants.

Face aux conséquences de ces publications, le CDC Américain (Center for Disease Control) mena une enquête qui rejeta les liens de causalité entre le vaccin ROR (Rougeole-Oreillon-Rubéole) et l’autisme. Une étude californiennes allait dans le même sens rappelant que si la vaccination avait augmenté de 14%, la prévalence de l’autisme avait elle augmenté de 373%. En Angleterre on retrouve également une prévalence de l’autisme en augmentation malgré un taux stable de vaccination. Une étude danoise comparant enfants avec vaccination et enfants sans vaccination, ne retrouve pas de risque augmenté d’autisme parmi les vaccinés. Des résultats similaires ont été constaté au Japon et au Canada.

Le thimérosal, a été incriminé. Le thimérosal est un dérivé du mercure utilisé dans les vaccins pour les conserver stériles grâce à son activité antimicrobienne. En 1999, la FDA et le CDC publiaient un communiqué indiquant que les industriels devaient réduire ou complètement éliminer le thimérosal des vaccins. Le CDC recommanda même l’arrêt de la vaccination contre l”hépatite B chez les nourrissons tant que le thimérosal n’en serait pas retiré. En 2001, plus aucun vaccin recommandé en routine chez l’enfant de moins de 6 ans ne contenait de thimérosal (aux Etats-Unis). Une étude menée en Suède et au Danemark ne retrouvait pas de lien entre thimérosal et autisme. Cependant le thimérosal fut banni des vaccins en Suède dès 1992.

La justice Américaine fut saisi de l’affaire et rendit, le 12 février 2009 son avis. Après lecture des 5000 pages du dossier, des 939 articles et après avoir écouté différents experts, elle considéra l’absence de lien entre  le thimérosal contenu dans les vaccins et l’autisme.

Ses détracteurs restent mobilisés, car certaines études ont montré le contraire de ce qui est avancé dans cet article, et si certains pays ont interdit son utilisation dans les vaccins, ce n’est pas le cas de tous les pays et en particulier de la France.

Cependant personne n’explique la recrudescence de l’autisme?

Source

Autism and vaccinations, the current evidence
Lisa Miller, Joni Reynolds
JSPN Vol. 14, No. 3, July 2009

Autres sources utiles

Ileal-lymphoid-nodular hyperplasia, non-specific colitis, and pervasive developmental disorder in children.
Wakefield AJ, Murch SH, Anthony A, Linnell J, Casson DM, Malik M, Berelowitz M, Dhillon AP, Thomson MA, Harvey P, Valentine A, Davies SE, Walker-Smith JA.
Lancet. 1998 Feb 28;351(9103):637-41. Partial retraction in: Murch SH, Anthony A, Casson DH, Malik M, Berelowitz M, Dhillon AP, Thomson MA, Valentine A, Davies SE, Walker-Smith JA. Lancet. 2004 Mar 6;363(9411):750.

http://www.psy-desir.com/leg/spip.php?article860

http://www.lepost.fr/article/2009/10/16/1745033_le-thimerosal-mercure-est-responsable-de-l-autisme-aux-usa-mais-autorise-dans-le-vaccin-h1n1-cherchez-l-erreur.html

http://www.swiss-paediatrics.org/paediatrica/vol13/n6/ror_autisme_fr.html

http://www.jpands.org/vol8no1/geier.pdf

Crédit image Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0

Articles sur le même sujet