dimanche 25 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le vin blanc attaque les dents

Image 11

L’érosion dentaire est souvent liée à une attaque chimique de l’émail et de la dentine qui protègent nos dents. Par exemple des nourritures ou des boissons acides, comme le jus de citron, d’orange ou de pamplemousse entrainent une déminéralisation progressive de l’émail et de la dentine. Les personnes ayant des vomissements liés à une pathologie gastrique ou qui se font volontairement vomir (boulimie) auront également des dents très altérées du fait des remontées d’acide gastrique. On retrouve une altération dentaire chez 77% des personnes pratiquant un régime végétarien-lacté du fait de l’acidité accrue de ce régime. C’est aussi le problème que rencontrent les professionnels du vin qui peuvent être amené à goûter et à garder en bouche plusieurs secondes jusqu’à 200 vins différents par semaine. En effet, les vins sont acides. On défini l’acidité d’un liquide par son pH; plus le pH est bas, plus le liquide est acide. Les vins ont un pH compris habituellement entre 3 et 4.

Mais quels vins sont les plus destructeurs pour les dents? C’est l’objectif de cette étude menée en Allemagne. Les auteurs ont acheté 100 vins différents, 50 vins rouges et 50 vins blancs provenant de France, d’Allemagne, d’Italie et d’Espagne et ont mesuré leur pH. Le vin rouge le plus acide avait un pH de 3,4 (Ca’Ernesto, Valdadige, Italie, 2004, 11,5°) et le moins acide un pH de 4,11 (Weingut Karl Schmidt, Blauer Spätburgunter, 1998, Allemagne). Parmi les vins Français évalués, par ordre décroissant d’acidité, on retrouvait un Beaujolais Village  Nouveau (pH=3,45), un Beaujolais Nouveau (pH=3,4), un Bordeaux Leslissac 2003 (pH=3,59), un autre Bordeaux Château Chenu-Lafitte (pH=3,61). Un peu plus loin, on trouvait un Beaujolais Pinot Noir (pH=3,70) puis encore d’autres bordeaux.

Parmi les vins blancs, le plus acide était un Riesling Allemand de Moselle (pH=2,95) et le moins acide un autre vin Allemand de Baden (pH=3,90). Un Riesling Français (Claude Moritz, 2002) avait un pH de 3,32 et un Chardonnay (Emile Durand, 2003) un pH de 3,67.

Les scientifiques ont sélectionné 4 vins rouges et 4 vins blancs pour avoir une palette d’acidités différentes et ont baigné des dents (dents extraites lors d’opérations dentaires) pendant 24 heures dans ces doux breuvages. Ils ont ainsi pu évaluer les attaques dentaires que provoquaient chacun des vins.

Après 24 heures de contact, les vins blancs provoquaient une déminéralisation des dents bien plus élevée que les vins rouges (perte de calcium et de phosphate dentaires).  Plus les vins ont un pH bas, plus l’attaque chimique des dents est importante et cela, quelque soit la couleur du vin. Le vin rouge entrainait une perte de 7% du calcium dentaire à la surface de la dent. La perte atteignait 25%  avec le vin blanc. Ces données confirment des études préalables.

La consommation régulière de vins a donc des conséquences importante sur la santé bucco-dentaire. Le fait que le vin rouge soit un des éléments recommandés dans le régime méditerranéen pourrait avoir des conséquences néfastes à long terme. Un espoir cependant ? Une étude précédente avait montré que la consommation de fromage avec le vins permettait de limiter l’érosion dentaire grâce au calcium contenu dans les fromages.

Source

Prolonged in vitro exposure to white wines enhances the erosive damage on human teeth compared with red wines

Brita Willershausena, Angelika Callawaya, Birgül Azraka, Christian Kloßa, Burkhardt Schulz-Dobrickb

Nutrition Research Volume 29, Issue 8, Pages 558-567 (2009)

Cette étude a été soutenue par la faculté de médecine de Jahoannes Gutenberg University Mainz, Allemagne.

Crédit Photo Creative Commons by François Hogue

Articles sur le même sujet