samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La récidive d’un cancer du sein est d’autant plus fréquente que le sein est dense

Chez les femmes ayant subi une résection chirurgicale d’une tumeur mammaire suivi d’un radiothérapie, la récidive d’une tumeur est de 10%. La densité du sein joue un rôle important dans cette récidive. Des études récentes ont démontré que plus le sein était dense, plus le risque de récidive était important. Pourtant ces données étaient peu quantifiées. Une étude réalisée au Canada chez 335 femme apporte des informations pertinentes à ce sujet. Les radiologues ont déterminé les densités mammaires selon les radiographies réalisées à la découverte du cancer en “densité faible” (99/337, âge moyen 54,9 ans), “densité moyenne” (107/337) et “densité élevée” (129/337, âge moyen 63,5 ans). Les seins étaient plus denses chez les femmes les plus jeunes. Au total, 34 patientes ont développé une récidive (9,6%). Mais le taux de récidive a été bien différent en fonction des groupes: les femmes ayant une “densité élevée” avaient un taux de récidive de 15,5%, le taux était de 10,3% chez les femmes avec “densité  moyenne” et seulement 3% chez les femmes avec une “densité faible”.

Après éliminations des facteurs tels que âge, ménopause, radiothérapie, les scientifiques montrent que si le risque de récidive est à peu près équivalent chez les groupes à densité faible et moyenne, en revanche le risque est multiplié par 5,7 chez les femmes ayant un densité mammaire élevée au moment du diagnostic. Le traitement et le suivi doivent donc tenir compte de ces données afin d’offrir la thérapeutique la plus adaptée à éviter ces récidives.

Source

Mammographic Density and the Risk of Breast Cancer Recurrence After Breast-Conserving Surgery

Tulin Cil, Eve Fishell, Wedad Hanna, Ping Sun, Ellen Rawlinson, Steven A. Narod, David R. McCready

Cancer Published Online: Nov 9 2009 10:37AM

Crédit Photo Creative Commons by C. Regina

Articles sur le même sujet