mardi 27 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Des singes sont “bodybuildés” par thérapie génique

Des singes sont bodybuildés par thérapie génique !

Des chercheurs ont montré qu’il était possible de reconstruire de la masse musculaire chez des singes par thérapie génique.

Ces découvertes ouvrent la voie à de nouveaux axes de recherche pour traiter des maladies entraînant un affaiblissement musculaire (sclérose en plaque, dystrophie musculaire, et maladies neurodégénératives).

Un gène spécifique a été ainsi introduit dans la jambe d’un singe grâce à un virus modifié. Ce gène a entraîné la production d’une protéine, la follistatine, inhibant l’action d’une autre protéine, la myostatine, chargée elle-même d’inhiber la croissance de la masse musculaire.

Dès 3 mois, les chercheurs ont pu constater une augmentation de la masse musculaire des singes. Cet effet s’est maintenu pendant toute la durée de l’étude soit 15 mois.

Source

Follistatin Gene Delivery Enhances Muscle Growth and Strength in Nonhuman Primates
Janaiah Kota, et al.
Sci Transl Med 11 November 2009: Vol. 1, Issue 6, p. 6ra15 DOI: 10.1126/scitranslmed.3000112

Crédits photos : Still Burning

Articles sur le même sujet