samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

L’AFSSA poursuit son évaluation du bisphénol A

L'AFSSA poursuit son évaluation du bisphénol A

Il y a près d’un an, l’AFSSA publiait sa position officielle sur la sécurité du bisphénol A :

Lorsque le contenu des biberons en polycarbonate est chauffé via un traitement au four à micro-ondes en conditions réalistes (durée de chauffage inférieure à 10 minutes), les quantités de Bisphenol A transférable à l’aliment restent très inférieures à la valeur maximale de 50 μg de Bisphenol A par litre retenue par l’AESA pour son calcul d’exposition conservateur. En conséquence, les conclusions des avis de l’AESA de 2006 et 2008 sont donc applicables à l’usage du chauffage aux micro-ondes de biberons en polycarbonate et ne justifient pas de précaution d’emploi particulière.

La dureté de l’eau ou des traces de liquide vaisselle sont des facteurs qui favorisent un transfert de Bisphenol A à partir de récipients en polycarbonate, transferts qui restent inférieurs à la valeur maximale de 50 μg de Bisphenol A par litre retenue par l’AESA.

Un an plus tard, l’AFSSA s’est “auto-saisie” pour ré-évaluer ce risque à la lumière des avancées scientifiques.

Dans le cadre de cette expertise, l’AFSSA auditionnera le Réseau Environnement Santé, association demandant l’interdiction du bisphénol A dans les emballages alimentaires, et examinera d’autres travaux scientifiques publiés récemment au sujet du bisphénol A (depuis les expertises rendues par l’AFSSA fin 2008) et notamment la dernière étude réalisée par l’US-EPA à ce sujet.

Les conclusions de l’Agence sont attendues pour 2010.

Source

Bisphénol A : L’Afssa poursuit son évaluation, AFSSA, 12/11/2009

Articles sur le même sujet