mercredi 28 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

L’asthme est un facteur de risque de complications chez les enfants contaminés par le virus H1N1

3893025774_44d13f76c0

Des médecins Canadiens de l’Ontario ont compilé les données obtenues à l’admission à l’hôpital de 58 enfants atteints de grippe H1N1 (8 mai-22 juillet 2009) et les ont comparé avec celles de 200 enfants admis les années précédentes pour des grippes saisonnières.

Les enfants hospitalisés pour infection par le H1N1 sont plus âgés  (14% < 2 ans, 22%  entre 2-5 ans, 64% > 5 ans) que ceux hospitalisés pour une grippe saisonnière (37% < 2 ans, 27 %  entre 2-5 ans, 36% > 5 ans). Il n’y a pas de différence entre les garçons et les filles.

49/58 enfants hospitalisés pour infection par le H1N1 avaient de la fièvre, une toux et d’autres signes de grippe. Les autres, 9/58, avaient surtout une fièvre seule, une fièvre associée à une diarrhée, une léthargie, des maux de tête. 21/58 avaient des symptômes gastrointestinaux associant plus ou moins vomissements et diarrhées. 17/58 avaient des radiographies des poumons compatibles avec une pneumonie.

46/58 (79%) avaient des pathologies médicales sous jacentes connues pour être des facteurs de risque de grippe. On retrouvait un taux similaire dans le groupe comparateur de grippe saisonnière (73%). Les facteurs de risque sont les suivants: asthme, maladie pulmonaire chronique, maladie cardiaque, maladie de l’hémoglobine, immunodéficience, atteinte neurologique, âge < 2 ans. Les enfants atteints par le H1N1 avaient plus fréquemment un asthme. L’asthme est retrouvé comme un facteur de risque indépendant de complications chez les enfants atteints par le virus H1N1. Lors de l’admission, 50% des asthmatiques avaient une pneumonie. Sur 12/58 enfants admis en soins intensifs, 42% avaient un asthme.

12/58 (21%) des enfants atteints par le virus H1N1 ont été traités par un antiviral, l’oseltamivir.

En moyenne les enfants atteints par le virus H1N1 sont restés 4 jours à l’hôpital (comme ceux pour la grippe saisonnière). 2 enfants ont nécessité des durées de 69 et 65 jours d’hospitalisation. Aucun enfant atteint de la grippe H1N1 n’est décédé.

Au total, l’asthme est bien identifié comme un facteur de risque de complications nécessitant une hospitalisation depuis le début de la pandémie H1N1: Un asthme est retrouvé chez 21 à 30% des patients de chaque groupe étudié dans les études publiées.

Dans cette étude comparant Grippe H1N1/Grippe saisonnière, le virus H1N1 ne semble pas créer une pathologie plus sévère que la grippe saisonnière, sauf pour les enfants asthmatiques. La plus ou moins grande sévérité de l’asthme ne change rien. Aussi, ces enfants à risque doivent recevoir une vaccination contre le virus H1N1.

Source

Risk factors and outcomes among children admitted to hospital with pandemic H1N1 influenza (texte complet disponible)
Sean O’Riordan, Michelle Barton, Yvonne Yau, Stanley E. Read, Upton Allen, Dat Tran
CMAJ 2009. DOI:10.1503/cmaj.091724

Crédit photo Creative Commons by GeeHock

C

Articles sur le même sujet