dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Les phtalates ont un lien avec le syndrome d’hyperactivité et d’inattention de l’enfant

3398490206_11d0c848bb

Les phtalates sont des additifs habituels de beaucoup d’objets en plastique pour les rendre souples et flexibles. De nombreuses études ont été menées sur les phtalates et leurs dangers potentiels (voir article Docbuzz). Une équipe Française a par exemple démontré que les phtalates mettaient en danger le système de reproduction masculin.

Dans cette nouvelle étude, des chercheurs coréens ont évalué l’existence d’un lien entre taux de phtalates et syndrome d’hyperactivité et d’inattention de l’enfant (TDAH). Ce syndrome est de plus en plus fréquent et cela sous toutes les latitudes. Un article récent montrait un lien entre tabagisme de la mère et TDAH. D’autres facteurs de risque existent car toutes les femmes ne fument pas pendant leur grossesse. Les phtalates en sont-ils un? Une mesure des métabolites urinaire des phtalates permet de mesurer la “contamination” des enfants par les phtalates.

Cette étude a donc recherché ce lien chez des enfants d’âge scolaire ayant entre 8 et 11 ans. Les taux urinaires de phtalates ont été mesurés par la recherche des métabolites du Di-2-ethylhexylphthalate (DEHP) et du dibutyl phthalate (DBP) et les scores des symptômes et des dysfonctions neuropsychologiques concernant l’attention et l’impulsivité de 261 enfants obtenus. Ces scores étaient réalisés par les professeurs des enfants.

Les chercheurs démontrent un lien important entre la sévérité du score d’hyperactivité et d’inattention et le taux urinaire de DEHP. Ils retrouvent également un lien entre le taux urinaire de DHP et le nombre d’omissions et d’erreurs au cours d’un des test réalisé par les enfants.

Cette étude démontre donc une association forte entre le taux urinaires des phtalates et les symptômes du syndrome d’hyperactivité et d’inattention de l’enfant, cela chez des enfants scolarisés. C’est la première fois qu’un tel lien est établi.

Source

Phthalates Exposure and Attention-Deficit/Hyperactivity Disorder in School-Age Children
Kim BNCho SCKim YShin MSYoo HJKim JWYang YHKim HWBhang SYHong YC
Biol Psychiatry. 2009 Nov 15;66(10):958-63. Epub 2009 Sep 12.

Pour en savoir plus sur les phtalates:
http://www.inrs.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/intranetobject-accesparreference/ED%205010/$file/ed5010.pdf

Crédit photo Creative Commons by unjenesaisquoideco

Articles sur le même sujet