dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Des chercheurs demandent la création d’une base de données internationale de pharmacovigilance

Des chercheurs demandent la création d'une base de données internationale de pharmacovigilance

Comment éviter une prochaine affaire Vioxx ? Ce médicament développé pour soulager l’arthrite, devenu un blockbuster (NDLR : chiffre d’affaire supérieur à 1 milliard de dollars) après son introduction en 1999 a été retiré du marché en 2004 après qu’une étude a montré une augmentation du risque d’infarctus et d’AVC.

Des chercheurs ont proposé via un article paru dans la prestigieuse revue médicale Archives of Internal Medicine une solution pour prévenir plus tôt un tel problème de santé publique.

L’idée serait de consolider au sein d’une base de données toutes les données de pharmacovigilance, c’est à dire impliquant des effets indésirables, issues de toutes les études cliniques.

Une telle base de données devrait être publique, accessible à tout chercheur le désirant. La balance bénéfice / risque serait alors calculée pour chaque médicament en temps réel au fur et à mesure de la publication de nouveaux résultats d’études cliniques.

Si elle avait existé, cette base de données aurait permis de démontrer selon les chercheurs dès 2002 que le Vioxx augmentait le risque d’infarctus fatal ou non de 39%, soit 2 ans avant son retrait volontaire du marché par le laboratoire !

Source

Pooled Analysis of Rofecoxib Placebo-Controlled Clinical Trial Data,
Joseph S. Ross, MD, MHS; David Madigan, PhD; Kevin P. Hill, MD, MHS; David S. Egilman, MD, MPH; Yongfei Wang, MS; Harlan M. Krumholz, MD, SM
Arch Intern Med. 2009;169(21):1976-1985.

Articles sur le même sujet