mercredi 28 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La manière de cuire le poisson modifie son bénéfice pour la santé

Au cours d’un congrès de cardiologie qui vient de se tenir aux Etats unis, une étude présentée montre que toutes les cuissons du poisson ne sont pas bonnes. Nous sommes nombreux à manger dorénavant du poisson afin de profiter des acides gras oméga-3 qu’il contient, reconnus comme protecteur cardiaque. Pourtant seul le poisson bouilli ou cuit au four (papillote) est bénéfique. Le consommer avec du tofu ou de la sauce de soja améliore encore les choses, les deux contenant également des acides gras oméga-3.

En revanche, le poisson grillé, salé ou séché n’apporte pas de bénéfice cardiaque.

Les scientifiques estiment qu’une consommation de 3,3 g d’oméga-3 par jour réduit le risque de pathologies cardiaques de 23% par rapport à une consommation plus faible de 0,8g/j.

L’étude  a duré 11 ans.

Source

Fish Consumption and Ethnic Differences in Coronary Heart Disease Mortality in a Multiethnic Cohort
Lixin Meng, Lynne Wilkens, Laurence Kolonel
American Heart Congress 2009

Articles sur le même sujet