vendredi 30 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

L’homéopathie n’est pas éthique…En Angleterre

3875227447_1e77b909f9

Débat houleux en Anglerre alors que le NHS (National Health System) discute de l’intérêt ou non de l’homéopathie. Pour nos amis anglais du NHS, la prescription d’homéopathie n’est ni éthique, ni sûre, voir absurde. C’est ce qu’a déclaré son directeur médical, le Docteur James Thallon « Si vous prescrivez quelque chose dont vous savez pertinemment qu’il n’a aucun effet clinique, c’est malhonnête pour le patient, je pense personnellement que c’est une attitude non éthique ». Edzard Ernst rajoute « j’argumenterais qu’il est inutile, et non éthique de prescrire un placebo dans le cadre de notre système de soin. Si le NHS s’implique dans la médecine fondée sur des preuves, alors l’argent doit être dépensé pour des traitements qui ont des preuves, et l’homéopathie n’en a pas ».

A la demande faite aux experts présents si oui ou non l’homéopathie pouvait apporter une efficacité supplémentaire par rapport à un placebo, la réponse de Jayne Lawrence, chef du comité scientifique de la société royale de pharmacie de Grande Bretagne, est claire : « Non, nous ne croyons pas qu’il y ait une seule preuve scientifique ou clinique supportant cette possibilité. Beaucoup de patients disent avoir des bénéfices si ont leur demande après coup ce qu’ils pensent du traitement, mais il n’y a aucune preuve visible qui soutient son utilisation, ou même qui montre qu’elle est active. »

Peter Fisher directeur de recherche au Royal London Homeopathic Hospital est exactement de l’avis contraire : « Je suis choqué d’entendre de manière répété qu’il n’y a pas de preuves. Il y a 5 revues systématiques, 4 sont positives ».

Il est cependant fort probable que dans les années à venir, en Angleterre, les budgets destinés à l’homéopathie soient supprimés au profit des médicaments ayant fait la preuve formelle de leur efficacité.

Source

Giving homeopathy on the NHS is unethical and unreliable, MPs are told
A O’Dowd
BMJ 2009 ;339 :b5080

Articles sur le même sujet