samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Effets pervers de la vaccination de masse

IMG_0001bis

“La pandémie de grippe va sans doute sévir jusqu’au beaux jours du printemps” déclarait le Ministre de la santé, Roselyne Bachelot-Narquin, également ministre des sports. C’est forte de cette certitude qu’elle accroît le nombre de centres de vaccinations et les équipes dédiées. Et pour cela, il faut occuper les gymnases…Et donc priver de locaux ceux qui y pratiquaient un sport…Les enfants et adultes sont donc privés d’activités physiques, d’entraînements et de compétitions pour plusieurs mois et cela au moment où la grippe recule dans un pays il est vrai très lointain du notre, l’Angleterre…Le jeu doit en valoir politiquement la chandelle…

Docbuzz

Articles sur le même sujet