samedi 1 octobre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Mozart augmente le poids des prématurés

294805592_b1d3ea2222

L’amélioration des performances ou une modification de l’activité neuropsychologique est connue sous le nom “d’effet Mozart”. La musique réduit le stress chez les enfants prématurés. On a montré qu’elle ralentissait le rythme cardiaque, améliorait l’oxygénation du sang et améliorait même la prise de poids, réduisant la durée d’hospitalisation.

Une équipe israélienne a comparé, chez des prématurés en bonne santé, l’effet de 30 minutes quotidiennes de musique de Mozart  à l’absence de musique sur une durée de 2 jours. Les médecins ont en particulier mesuré les dépenses énergétiques liées aux mouvements de ces bébés. Si pendant les dix premières minutes de l’écoute, ces dépenses énergétiques sont équivalentes entre les deux groupes, une différence apparaît par la suite avec une réduction de 10% à 13%. Leur hypothèse est donc que le gain de poids attribué à “l’effet Mozart” est lié à une réduction de ces dépenses énergétiques.

Source

Effect of Music by Mozart on Energy Expenditure in Growing Preterm Infants (texte complet)
Ronit Lubetzky, Francis B. Mimouni, Shaul Dollberg, Ram Reifen, Gina Ashbel, Dror Mandel
Pediatrics, Dec 2009; doi:10.1542/peds.2009-0990

Crédit photo Creative Commons by sean dreilinger

Articles sur le même sujet