lundi 26 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Trop d’acide folique peut être dangereux

2116872706_25c009cf43

On sait qu’une supplémentation en acide folique est nécessaire chez la femme enceinte mais uniquement pendant le premier trimestre de la grossesse. En 1998, les gouvernements américain et canadien ont décidé de généraliser la supplémentation en acide folique à l’ensemble de la population en demandant aux industriels d’en rajouter dans toutes les farines et les céréales afin d’augmenter encore le taux d’acide folique de la population générale. Est-ce une bonne chose?

Pour le savoir, deux grandes études norvégiennes, totalisant 6837 personnes, ont été réanalysées. On retrouve 4 groupes de volontaires qui ont reçu en supplément alimentaire, soit de l’acide folique (0,8mg/j) plus de la vitamine B12 plus de la vitamine B6 , soit de l’acide folique (0,8 mg/j) de la vitamine B12, soit de la vitamine B6, soit un placebo. Ils ont été suivi de 1998 à 2007. Pendant l’étude, les taux de folates chez les participants sont passés en moyenne de 3,9 à 27,5 ng/mL, la vitamine B12 de 477 à 761 pg/mL, et la vitamine B6 de 8,2 à 75 ng/mL chez ceux qui recevaient respectivement de l’acide folique, de la vitamine B12 ou de la vitamine B6.

Au total pendant l’étude et durant le suivi postérieur, 1021 personnes sont décédées dont 629 d’un cancer. Or le nombre de cancer retrouvé dans cette étude est proportionnellement supérieur à celui retrouvé dans la population. En fait les résultats montrent clairement qu’une supplémentation en acide folique augmente le risque d’avoir un cancer mais augmente aussi la mortalité liée au cancer.

Les cancer augmentant sous acide folique + Vitamine B sont surtout les cancers du poumon. Concernant les cancers de la prostate, les cancers du sang et du colon l’augmentation ne semble pas significatives. A noter que les volontaires ayant développé un cancer du poumon étaient presque tous fumeur, ce qui n’annule en rien la constatation. Pour expliquer ces résultats, on suppose que l’acide folique stimule les cellules néoplasiques.

Ces résultats sont peut-être liés à une dose trop élevée d’acide folique. La dose utilisée dans l’étude correspond environ à 6 fois ce qu’absorbe un américain quotidiennement depuis la supplémentation des farines.

Que retenir? La consommation quotidienne d’une dose de 0,8 mg d’acide folique augmente la mortalité, augmente le risque d’avoir un cancer mais aussi le risque de mourir d’un cancer. Ce résultat plaide pour une évaluation rapide de la sécurité d’emploi de la supplémentation en acide folique dans la population générale.

Source

Cancer Incidence and Mortality after treatment with folic acid and vitamine B12
Marta Ebbing, Kaare Harald Bønaa, Ottar Nygård, Egil Arnesen, Per Magne Ueland, Jan Erik Nordrehaug, Knut Rasmussen, Inger Njølstad, Helga Refsum, Dennis W. Nilsen, Aage Tverdal, Klaus Meyer, Stein Emil Vollset
JAMA. 2009;302(19):2119-2126.

Crédit photo Creative Commons by p.lenedic

Articles sur le même sujet