lundi 26 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Les téléphones portables sont-ils plus dangereux à San Francisco ou dans le Maine?

Image 3

Une mise en garde sous la forme d’un texte court et d’une image de cerveau de couleur rouge pourrait prochainement apparaître sur les téléphones portables vendus à San Francisco et dans le Maine. C’est le souhait Andrea Boland, élue du Maine, qui semble avoir convaincu ses collègues d’étudier ce projet lors de la première cession parlementaire de Janvier 2010. A San Francisco, le maire, Gavin Newsom veut également que sa ville soit la première du pays à prendre cette décision.

Ce projet semble pourtant aller à l’encontre des données scientifiques actuelles (cf. article Docbuzz). Boland plaide que les utilisateurs de téléphones portables “ne savent pas ce qu’ils risquent”. Par exemple, en 2008, le Dr Ronald B. Herberman, qui dirigait l’institut du Cancer de l’université de Pittsburgh, avait adressé un courrier à 3000 facultés américaines faisant état de données non publiées montrant un risque de cancer. L. Lloyd Morgan, un ingénieur électronicien maintenant à la retraite plaide également dans ce sens. Il a créé un site internet qui répertorie certaines études tendant à démontrer la nocivité des téléphones portable comme une étude allemande publiée en Janvier 2001, qui retrouvaient une augmentation significative des mélanomes de l’uvéa. Pourtant les auteurs ont publié en janvier 2009 une étude contredisant leur précédent résultat. Un Groupe de scientifiques, le BioInitiative Working Group plaide également pour le principe de précaution.

” Bien que les recherches n’ont pas démontré de manière consistante de lien entre les téléphones portables et un cancer, les scientifiques soutiennent toujours qu’une surveillance reste nécessaire avant de tirer une conclusion” dit encore Le site internet de l’institut National du Cancer (US).

Source

Maine to consider cell phone cancer warning
Associated Press Lundi 21 décembre 2009

Pittsburgh Cancer Center Warns of Risk From Cell Phone Use
Assiociated presse Jeudi 24 juillet 2008

The possible role of radiofrequency radiation in the development of uveal melanoma
Stang Andreas, Anastassiou Gerasimos, Ahrens, Wolfgang, Bromen Katja, Bornfeld Norbert, Jockel Karl-Heinz
Epidemiology. 12(1):7-12, January 2001.

Mobile phone use and risk of uveal melanoma: results of the risk factors for uveal melanoma case-control study
Stang A, Schmidt-Pokrzywniak A, Lash TL, Lommatzsch PK, Taubert G, Bornfeld N, Jöckel KH.
J Natl Cancer Inst. 2009 Jan 21;101(2):120-3. Epub 2009 Jan 13.

A lire également dans Docbuzz

Les téléphones portables n’augmentent pas le risque de tumeur cérébrale (04 décembre 2009)

Crédit photo Creative Commons by christyxcore

Articles sur le même sujet