dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

En Argentine, la grippe H1N1 a multiplié la mortalité des jeunes enfants par 10 par rapport à la grippe saisonnière.

A 3 reprises dans le passé, une pandémie grippale a été associée à une augmentation de la morbi-mortalité chez des personnes qui n’étaient pas particulièrement à risque.

A l’heure où l’hémisphère nord est touché par la grippe A, les données de son impact dans l’hémisphère sud commencent (enfin) à être analysées.

Des chercheurs argentins ont conduit une étude rétrospective sur les enfants hospitalisés frappés par des infections aiguës de l’appareil respiratoire ou par une fièvre chez qui la grippe A a été identifiée. Ces données ont été comparées à celles des hospitalisations sur une base similaire lors des vagues de grippes saisonnières précédentes.

Entre mai et juillet 2009, 251 enfants ont été hospitalisés des suites de la grippe H1N1 soit deux fois plus que pour la grippe saisonnière de 2008. Parmi ces enfants, 47 ont été admis en unité de soins intensifs, 42 ont du être placé sous respirateur. 13 d’entre eux sont décédés.

Le taux de mortalité infantile de la grippe H1N1 était de 1,1 pour 100 000 enfants, à comparer au taux de la grippe saisonnière 2007 : 0,1 pour 100 000 enfants soit une multiplication par 10 de la mortalité. (Il n’y a pas eu de décès chez des enfants imputable à la grippe 2008). A titre comparatif, il était 5 fois plus élevé que le taux officiel des autorités américaines pour la  grippe de 2003-2004, réputée pour toucher tout particulièrement les enfants.

Les auteurs concluent que les enfants de moins de 4 ans doivent être vaccinés, notamment les enfants asthmatiques ou souffrant de troubles neurologiques.

Selon les auteurs, cette étude comporte néanmoins des biais potentiel liés notamment à la méthode de détection de la grippe saisonnière de 2007-2008, nettement moins performante que celle utilisée pour la grippe H1N1. Ils affirment par ailleurs que dans le cadre de la grippe saisonnière, le système d’évaluation et de prise en charge n’a pas été standardisé, contrairement à ce qui a été fait pour la grippe H1N1.

Source

Pediatric Hospitalizations Associated with 2009 Pandemic Influenza A (H1N1) in Argentina.
Libster R, Bugna J, Coviello S, Hijano DR, Dunaiewsky M, Reynoso N, Cavalieri ML, Guglielmo MC, Areso MS, Gilligan T, Santucho F, Cabral G, Gregorio GL, Moreno R, Lutz MI, Panigasi AL, Saligari L, Caballero MT, Egües Almeida RM, Gutierrez Meyer ME, Neder MD, Davenport MC, Del Valle MP, Santidrian VS, Mosca G, Garcia Domínguez M, Alvarez L, Landa P, Pota A, Boloñati N, Dalamon R, Sanchez Mercol VI, Espinoza M, Peuchot JC, Karolinski A, Bruno M, Borsa A, Ferrero F, Bonina A, Ramonet M, Albano LC, Luedicke N, Alterman E, Savy V, Baumeister E, Chappell JD, Edwards KM, Melendi GA, Polack FP.
N Engl J Med. 2009 Dec 23. [Epub ahead of print]

Crédits photo : Finizio

Articles sur le même sujet