lundi 26 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Une étude française estime que 80% des cas de grippe A (H1N1) passent inaperçus

Une équipe française publie dans le revue américaine PLOS Current Influenza un article montrant que 20% des français de 20-39 ans auraient été en contact avec le virus H1N1 mais que dans 80% des cas, le virus n’aurait généré aucun symptôme.

Cette équipe de Marseille menée par le Pr Flahaut a lancé une évaluation de la présence d’anticorps contre le virus H1N1 chez des femmes enceintes. Un prélèvement sanguin supplémentaire était réalisé au cours de la surveillance classique des femmes enceintes pour la toxoplasmose. Cela leur a fourni une proportion de patientes âgées de 20 à 39 ans ayant été en contact avec le virus et ayant développé des anticorps. Ainsi, à la première semaine de décembre, 10% des 500 femmes testées étaient positives. En extrapolant (une fois encore) ces résultats à partir des données du réseau sentinelle (1300 médecins généralistes soit 2% du total), ils estiment que 19,6% des 20-39 ans ont été “contaminés” par le virus H1N1 dont près de 80% ont été asymptomatiques, c’est à dire sans aucun symptôme grippal, ou avec peu de symptômes et n’ayant donc pas généré une consultation médicale. Le nombre de cas asymptomatiques est à titre de comparaison de 50% pour la grippe saisonnière.

Ce résultat semble corroborer d’autres données internationales. Le fait qu’un patient ayant déjà été en contact avec le virus, n’a pas besoin de vaccination, comme le nombre très élevé de cas asymptomatiques, remettent une fois de plus en question l’intérêt d’une vaccination de masse.

Source

Symptomatic infections less frequent with H1N1pdm than with seasonal strains
Antoine Flahault, Xavier de Lamballerie, Camille Pelat, Nicolas Salez, Thomas Hanslik
PLOS Currents Influenza 27 décembre 2009

Crédit photo Creative Commons by Ajoutée le Guillermo Fdez

Articles sur le même sujet