dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Supprimer ses acouphènes grâce à de la musique

Les acouphènes sont des sifflements entendus subjectivement par un patient et produits en fait par un dysfonctionnent du système auditif. Ils accompagnent fréquemment une diminution de la qualité de l’audition voire une surdité. Ce trouble peut devenir insupportable et a déjà conduit des patients au suicide. Leur traitement reste actuellement une gageure et nombreux sont les patients qui finalement vivent avec tant bien que mal.

Des chercheurs allemands ont fait l’hypothèse que la survenue et l’entretien des acouphènes peuvent être liés à une mauvaise adaptation du cortex auditif, la partie de cerveau consacrée à la perception sonore, lors de l’audition d’un bruit. Ce trouble de la réorganisation du cortex auditif peut être corrigé par un entraînement comportemental.

Nos scientifiques ont demandé aux patients de sélectionner leur musique favorite et l’ont réenregistré en modifiant sa tonalité, annulant la fréquence du son correspondant à la fréquence sonore de l’acouphène. Les patients ont ensuite écouté régulièrement cette musique. Un groupe de patients souffrant également d’acouphènes servait de groupe comparateur. Ils écoutaient eux, une musique non modifiée.

Après 12 mois d’écoute régulière (12 heures par semaine) de la musique réenregistrée, les patients témoignaient d’une réduction significative de leurs acouphènes. Les scientifiques émettent l’hypothèse que l’absence de stimulation sonore dans la fréquence de l’acouphène est capable d’entraîner la suppression progressive des neurones relatifs à cette fréquence. Ce phénomène est connue sous le nom d’inhibition lattérale.

Cette découverte démontre qu’il est possible de réduire considérablement les conséquences des acouphènes, par un moyen non médicamenteux, peu coûteux, facile à mettre en place, capable d’enrayer la mauvaise adaptation du cortex auditif.

Source

Listening to tailor-made notched music reduces tinnitus loudness and tinnitus-related auditory cortex activity
Hidehiko Okamoto, Henning Stracke, Wolfgang Stoll, Christo Pantev
PNAS, 28 décembre 2009

Crédit Photo Creative Commons by Vanessa Pike-Russell

Articles sur le même sujet