mercredi 28 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Les petits enfants, fumeurs passifs, dorment mal…

Voici une nouvelle étude qui culpabilisera davantage, on l’espère, les parents inconscients qui fument encore à côté de leur progéniture. Ces nouveaux travaux vont paraître dans Pediatrics, l’organe officiel de l’American Academy of Pediatrics. Bref, une revue sérieuse.

Nous savions que les adultes et les adolescents qui fument ont en général davantage de problèmes pour s’endormir et que les enfants bénéficient d’un sommeil de moindre qualité.

Cette nouvelle étude porte cette fois-ci sur des enfants asthmatiques. 219 enfants initialement recrutés pour une étude sur l’asthme ont ainsi participé à cette étude.

Il en a résulté que l’exposition passive à la fumée de cigarette entraîne :

  • une augmentation du délai d’endormissement
  • des troubles respiratoires pendant le sommeil
  • des parasomnies (cauchemars, somnambulisme)
  • des somnolences pendant la journée
  • et de manière général des troubles du sommeil.

Le verdict des auteurs est sans appel : “nous concluons que l’exposition passive au tabac est associée à des troubles du sommeil chez les enfants asthmatiques”.

Source

Associations Between Secondhand Smoke Exposure and Sleep Patterns in Children
Kimberly Yolton, Yingying Xu, Jane Khoury, Paul Succop, Bruce Lanphear, Dean W. Beebe, and Judith Owens
Pediatrics published online January 18, 2010 (10.1542/peds.2009-0690)

Crédits photo : pohly

Articles sur le même sujet