lundi 5 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Maladie d’Alzheimer et trisomie 21, une seule et même maladie ?

La Maladie d’Alzheimer, la trisomie 21, l’athérosclérose et même le diabète partageraient un mécanisme pathologique identique selon deux études publiées dans 2 revues américaines. Ces deux études impliquent la béta-amyloide, une protéine mise en évidence dans la maladie d’Alzheimer qui détruit les microtubules servant aux mouvements des chromosomes et d’autres protéines dans le noyau des cellules. Les chercheurs viennent de montrer que protéger le réseau de microtubules de la béta-amyloide pourrait prévenir et même traiter la maladie d’Alzheimer.

La première étude publiée par le Dr Granic démontre que les patients souffrant d’une maladie d’Alzheimer ont dans certaines de leurs cellules trois chromosomes 21 au lieu de deux, la caractéristique des enfants atteints de trisomie 21. Ainsi la maladie d’Alzheimer peut être considérée comme une éclosion tardive de la trisomie 21. Et justement, les patients atteints de trisomie 21 développent à l’âge de 30-40 ans une démence comparable à celle de la maladie d’Alzheimer avec cette destruction cérébrale liée à la béta-amyloïde.

Cette étude explique que dans le cerveau des patients souffrant d’Alzheimer, c’est la béta-amyloïde, en étant responsable de la désorganisation des microtubules, le système qui doit réguler le mouvement des chromosomes dans le noyau au moment où les cellules se divisent, qui créé de multiples anomalies dans les nouvelles cellules, comme avoir 3 chromosomes 21 au lieu de 2. Et c’est justement le chromosome 21 qui possède les codes génétiques de la fabrication de la protéine bêta-amyloïde. Avoir 3 chromosomes 21 augmente donc la production de bêta-amyloïde qui s’accumule dans les cellules.

La seconde étude publiée par le Dr Abisambra démontre que les altérations des microtubules entraînent d’autres pathologies comme l’athérosclérose et le diabète, deux maladies affectant fréquemment les patients souffrant déjà de la maladie d’Alzheimer. L’inverse a également été montré, les patients souffrant d’athérosclérose sont plus à risque de maladie d’Alzheimer.

Le développement de l’athérosclérose des vaisseaux est lié à la présence trop importante dans le sang de cholestérol LDL, celui généralement appelé “mauvais cholestérol”. Les cellules possèdent des récepteurs qui leur permettent de le capter et de l’éliminer de la circulation sanguine. Cette étude démontre que l’altération des microtubules provoquée par la bêta-amloïde empêche l’expression à la surface des cellules de ces récepteurs. La problématique serait la même avec les récepteurs à l’insuline, pouvant générer un diabète.

Source

LDLR Expression and Localization Are Altered in Mouse and Human Cell Culture Models of Alzheimer’s Disease
Jose F. Abisambra, Tina Fiorelli, Jaya Padmanabhan, Peter Neame, Inge Wefee,Huntington Potter
PLOS one, published online january 2010

Alzheimer A Peptide Induces Chromosome Mis-Segregation and Aneuploidy, Including Trisomy 21; Requirement for Tau and APP
Antoneta Granic, Jaya Padmanabhan, Michelle Norden, and Huntington Potter
Mol. Biol. Cell published online December 23, 2009, 10.1091/mbc.E09-10-0850

Crédit Photo Creative Commons by Andreas-photography and Susan NYC


Articles sur le même sujet