samedi 1 octobre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Un nouveau concept, “l’inactivité physiologique”…

Combien de temps êtes-vous réellement en mouvement chaque jour? Une activité physique quotidienne de 30 minutes est recommandée. Pourtant, nombre d’entre nous restent assis ou allongés la plupart du temps passée éveillé. Rester assis de longues heures, c’est à dire en totale inactivité physiologique, est néfaste à notre métabolisme et à notre corps. Nous avons récemment présenté cette étude australienne qui reliait les heures passées devant la TV à un risque accru de maladies cardiovasculaires, de cancers et même de réduction de la survie. Cette nouvelle publication en est un complément et une explication, car ce n’est bien sûr pas le fait de regarder un écran qui altère la santé, c’est le fait de rester immobile.

Augmenter son activité physique permet de réduire le risque d’avoir un jour un diabète, une obésité, une maladie cardiaque ou vasculaire…C’est ce que nous dit la science. Et bien dorénavant, même si vous effectuez vos 30 minutes de sport quotidien, sachez qu’un autre facteur de risque vous guette, c’est le nombre d’heures durant lesquelles vous rester assis quotidiennement. Une étude récente qui ne s’est pas fiée aux déclarations des patients mais a réellement mesuré le temps de leurs différentes activités quotidiennes, est arrivé à la conclusion que l’on passe la moitié de son temps éveillé, assis, en complète “inactivité physiologique”. Le reste du temps est passé en activité physique légère, c’est à dire à faire quelques pas debout, et seulement 5% du temps éveillé est réellement passé en activité physique modérée à importante. Voilà la conséquence de notre activité sédentaire et citadine, les chasseurs-cueilleurs sont devenus des agriculteurs-éleveurs qui ont fait le lit de notre civilisation…de sédentaires, du latin “sedere”, s’assoir…

Nous avons souvent un apport calorique trop important, trop riche en graisses, et comme activités, le fait de s’assoir dans les transports en commun ou en voiture, puis au travail, puis à la table du déjeuner, puis de nouveau au travail, puis de nouveau les transports en commun, puis pour finir une journée épuisante, devant la TV…Une étude a fait le lien entre la durée du temps passé assis et le poids. Vous ne serez pas étonnés d’apprendre que le poids est d’autant plus important que le temps passé assis est long, et même si cette étude n’a été réalisée que chez des femmes australiennes, il y a de grande chance que les mêmes résultats puissent être retrouvés chez l’homme.

Si vous avez 50-60 ans, vous avez durant votre enfance vécu autrement, avec probablement plus d’activités physiques. Mais les jeunes générations sont totalement exposées à ce rythme de vie depuis leur naissance. C’est une des raisons pour lesquelles, en Australie et aux Etats-Unis, ont retrouve presque deux-tiers de la population des 30-40 ans présentant une obésité ou un surpoids. Et cela commence de plus en plus tôt, 6% des enfants sont également obèses. En France, le problème grossi également…(Etude Obépi)

Alors que faire? Il faut absolument limiter le temps durant lequel vous restez assis et vous offrir une petite marche d’au moins 5 minutes toutes les heures. Toutes les occasions de marcher, de bouger ou de faire une activité physique plus importante doivent être favorisées, il est nécessaire de réveiller le chasseur-cueilleur qui a trop longtemps sommeillé en vous.  Sur les 15 heures 30 que vous passez éveillés en moyenne, il semble approprié d’essayer de dépasser les 30 minutes d’activité physique quotidiennes. Tous les bons conseils nutritionnels déjà prodigués seront également bénéfiques.

Too much sitting: a novel and important predictor of chronic disease risk?
N Owen, A Bauman and W Brown
Br J Sports Med 2009 43: 81-83

Crédit Photo Creative Commons by Ministère: Travail, Solidarité, Ville

Articles sur le même sujet