dimanche 25 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le hijab influence t-il la perception qu’ont les hommes de l’intelligence et de l’attractivité de celles qui le portent ?

Depuis l’attaque menée en 2001 par des terroristes aux Etats-Unis,  de nombreuses études ont cherché à mieux cerner la vie des musulmans au sein des pays occidentaux. Beaucoup de ces travaux, ont relevé un niveau élevé de préjudices, de discriminations et d’exclusions sociales. Elles ont par ailleurs identifié que ces attitudes islamophobes sont conditionnés en partie par l’identité visuelle des musulmans. Une étude australienne publiée en 2008 montrait qu’une « apparence islamiste » augmentait les tendance agressive des étudiants australiens.

Chez les femmes musulmanes, le port du hijab, un foulard couvrant la tête est un identifiant important. Il existe différents vêtements, plus ou moins couvrant pouvant faire office de hijab, et bien qu’il y ait un débat, sur son côté oppressif ou sur son côté libérateur, il est néanmoins devenu, un véritable symbole de la femme musulmane.

Cette étude réalisée par une collaboration entre le département de psychologie médicale de l’université de Westminster (Angleterre) et le département de psychologie de la HELP université de Kaula Lumpur (Malaisie) a voulu évaluer la répercussion du port du Hijab sur la perception masculine de la femme selon deux critères : son attractivité et son intelligence.  L’étude a été menée en angleterre.

98 hommes ont été recrutés, 57 étaient non-musulmans, 41 étaient musulmans. Les scientifiques ont réalisé des photos de 5 femmes caucasiennes et de 5 femmes du sud-est asiatique. d’abord avec un hijab couvrant les cheveux, la nuque et les épaules puis sans hijab. L’expression faciale des femmes était neutre. Chaque photographie était présentée aux hommes participant à l’étude sur un ordinateur pendant une durée de 45 secondes. Ils devaient évaluer chaque photo pour deux items : l’attractivitée qu’ils cotaient de 1 à 7 (1 étant « pas attractive du tout » et 7 « très attractive »), et l’intelligence, qu’ils cotaient de 1 à 7 (1 étant « pas intelligente du tout » et 7 « très intelligente»).

Les résultats montrent que pour les hommes de cette étude, l’attractivité physique des femmes est réduite par le port du hijab. Il n’y a pas de différence entre hommes musulmans ou non  musulman sur cette évaluation. Cependant, les hommes non musulmans donnent une note moyenne d’attractivité plus forte aux femmes ne portant pas le hijab.

L’intelligence des femmes, étaient évaluée comme plus faible chez les femmes portant le hijab par rapport à celles qui n’en portaient pas. Par rapport aux hommes musulmans, les non-musulmans donnent une note moyenne d’intelligence plus élevée, quoi que porte la femme.

Cette étude démontre qu’une caractéristique vestimentaire est capable d’entraîner une perception négative chez les Européens : «Une telle perception peut perpétuer le préjudice et la discrémination à laquelles font face les musulmans de l’ouest dans le courant actuel d’islamophobie, et détruire les efforts de promotion de la diversité culturelle » écrivent les auteurs.

Source

The influence of the Hijab (islamic head-cover) on perceptions of women’s attractiveness and intelligence
Yusr Mahmud, Viren Swami
Body Image Volume 7, Issue 1, January 2010, Pages 90-93

Crédit photo Creative Commons by Ranoush.

Articles sur le même sujet