samedi 1 octobre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le soja semble réduire le risque de cancer du poumon

Les isoflavones (flavinoîdes) sont des composés naturels agissant comme l’oestrogène (l’hormone féminine). C’est pourquoi elles ne sont pas recommandées chez l’enfant de moins de 3 ans et la femme enceinte. Le soja est riche en isoflavone. Les isoflavones du soja sont principalement la génistéine et la daidzéine. Le soja a montré, dans plusieurs études, que sa consommation pouvait réduire le risque de cancers gynécologiques, de cancers du sein et de la prostate. Cette nouvelle étude menée au japon a voulu évaluer le bénéfice de la consommation de soja sur le risque de cancers du poumon. Les cellules pulmonaires présentent en effet des caractéristiques laissant penser qu’elles pourraient être sensibles aux isoflavones.

L’équipe scientifique du Dr. Taichi Shimazu, du centre national du cancer de Tokyo a recruté, entre 1995 et 1999, 36 177 hommes et 40 484 femmes, âgés de 45 à 47 ans, qu’ils ont suivi pendant 11 ans. Tous ces volontaires ont rempli un questionnaire concernant la consommation de 138 différents aliments, dont celle du  soja. Leur mode de vie, leur consommation de tabac, et leurs antécédents médicaux ont également été évalués et suivis.

La consommation de soja chez les hommes variait de 34 à 162 grammes par jour. Au cours du suivi de 11 années, 481 hommes, soit 1 homme sur 25, et 178 femmes, soit 1 femme sur 225, ont eu un cancer du poumon.

Chez les hommes non fumeurs, les scientifiques mettent en évidence un effet protecteur du soja avec une diminution d’environ 50% du risque de cancer du poumon. Ce bénéfice n’a pas été retrouvé chez ceux qui fumaient ou avaient fumé dans le passé. Chez la femme non fumeuse, il semble également y avoir une diminution comparable mais la différence n’atteint pas la significativité nécessaire du fait du faible nombre de cancers déclarés. Il n’a donc pas été possible aux chercheurs de tirer de conclusions formelle concernant les femmes.

La conclusion de cette étude est que chez les hommes non-fumeurs, le soja réduit le risque de cancer du poumon. En revanche, ce bénéfice ne s’applique pas aux actuels ou anciens fumeurs.

Source

Isoflavone intake and risk of lung cancer: a prospective cohort study in Japan
Taichi Shimazu, Manami Inoue, Shizuka Sasazuki, Motoki Iwasaki, Norie Sawada, Taiki Yamaji and Shoichiro Tsugane
Am J Clin Nutr (January 13, 2010). doi:10.3945/ajcn.2009.28161

Crédt Photo Creative Commons by komoda

Articles sur le même sujet