dimanche 25 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Les grands prématurés ont un risque d’autisme plus important

Une nouvelle étude réalisée en Irlande, suggère que les grands prématurés ont une risque d’autisme plus important. Pour mettre ce résultat en évidence, Neil Marlow, professeur en néonatalité à l’université de Londres et son équipe, ont recruté 219 enfants nés avant 26 semaines de gestation. La comparaison avec un groupe de 153 enfants nés à terme à montré que ces enfants grand prématurés avaient plus fréquemment un autisme. En fait 8% de ces enfants avaient un autisme diagnostiqué avant l’âge de 11 ans.

L’étude montre cependant que ceux qui développent un autisme ont en plus d’autres troubles de santé associés et que chez l’enfant prématuré bien portant, le risque d’autisme reste faible rejoignant en cela le reste de la population, estimé à 1 pour 1000 dans cette région. Par exemple, parmi 56 enfants grands prématurés dont les fonctions d’apprentissage et de réflexion étaient normale à l’âge de 6 ans, aucun n’a été diagnostiqué avec un autisme à l’âge de 11 ans. En revanche, parmi 34 enfants qui présentaient des troubles cognitifs sévères à l’âge de 6 ans, 18 ont plus tard été diagnostiqués avec un autisme.

Le développement cérébral est altéré en cas de naissance précoce. Les grands prématurés ont donc un risque d’autisme plus important qui peut être lié à des troubles du développement cérébral secondaire à cette grande prématurité.

Source

Autism Spectrum Disorders in Extremely Preterm Children
Samantha Johnson,  Chris Hollis,  Puja Kochhar, Enid Hennessy, Dieter Wolke, Neil Marlow
The Journal of Pediatricspublished online 08 January 2010.

Crédit Photo Creative Commons by jdsmith1021

Articles sur le même sujet