samedi 1 octobre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Mycoplasma genitalium aime les douches

Une bactérie dénommée Mycoplasma genitalium a été identifiée comme cause de maladie inflammatoire du pelvis (on dénomme ainsi la partie du corps située l’abdomen et contenant entre particulier la vessie et le rectum), un syndrome clinique associé à une inflammation du tractus génital de la femme et parfois à des problèmes de fertilité. On ne connaît pas bien les facteurs de risque qui peuvent être associés à ce type d’infection. Une équipe de Pittsburg (Etats-Unis) a analysée des femmes se présentant avec un syndrome inflammatoire du pelvis.

Les dossiers de 586 femmes ont été évalués. 88 femmes avaient un bilan positif à Mycoplasma genatilium, 498 avaient un bilan négatif. Les scientifiques ont comparé ces deux groupes sur leurs activités sexuelles, le nombre de partenaires, les antécédents de maladies, les antécédents de vaginoses, les nombre de douches, la prise de drogue et d’alcool, le tabagisme…

Les seuls critères retrouvés par cette étude et pouvant favoriser le risque de mycoplasma genitalum sont un nombre de douche supérieurs à 2 par mois et le tabagisme.

Difficile de conseiller de prendre moins de deux douches par mois….

Source

The demographic, sexual health and behavioural correlates of Mycoplasma genitalium infection among women with clinically suspected pelvic inflammatory disease
V L Short,P A Totten,R B Ness,S G Astete,S F Kelsey,P Murray, C L Haggerty
Sex Transm Infect 2010;86:29-31 doi:10.1136/sti.2009.037721

Crédit Photo Creative Commons by dieselbug2007

Articles sur le même sujet