mardi 27 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Boire du lait pendant sa grossesse réduit le risque de sclérose en plaque

Selon une étude qui sera présenté au 62 ème congrès de l’Académie Américaine de Neurologie, à Toronto le 17 avril 2010, le risque pour les enfants de développer une sclérose en plaque étant adulte est réduit lorsque la mère boit du lait pendant sa grossesse.

Pour mener cette étude, qui a durée 16 années, le Dr Fariba Mirzaei, de la Harvard School of Public Health à Boston a inclus 35 794 infimières et leur maman. Les mères ont rempli un questionnaire sur leur comportement alimentaire pendant leur grossesse. Parmi les 35 794 infirmières, 199 ont développé une sclérose en plaque au cours du suivi.

Le risque parmi les filles dont les mères consommaient 4 verres de lait était réduit de 56% par rapport à celles dont les mères n’en consommaient que 3 par mois. En fait, les médecins ont mis en évidence que chez les 20% de mères, dont le taux de vitamine D était le plus important pendant leur grossesse, leurs filles avaient un risque de sclérose en plaque réduit de 45% par rapport aux filles des mères faisant partie des 20% dont le taux de vitamine D était le plus bas.

En fait si à l’état naturel la vitamine D est peu présente dans le lait, elle y est souvent rajoutée par les industriels de l’agro-alimentaire selon les recommandations des autorités sanitaires. Il semble donc que plus que le lait, ce soit le taux de vitamine D qu’il est important de contrôler.  “Il y a de plus en plus de preuves que la vitamine D joue un rôle sur la survenue d’une sclérose en plaque. Les résultats de cette étude suggèrent que son effet commence pendant la grossesse” conclue le Dr Mirzaei.

Source

Drinking Milk During Pregnancy May Lower Baby’s Risk of MS
American Academy of Neurology’s 62nd Annual Meeting in Toronto April 10 to April 17, 2010.

Crédit Photo Creative Commons by Marcosletras

Articles sur le même sujet