samedi 1 octobre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Les jeux vidéos violents rendent violent

Craig A. Anderson, Professeur de médecine et directeur du centre pour l’étude de la violence à la Butler University de L’Iowa (Etats-Unis) a très longtemps étudié les comportements violents générés chez les jeunes par les jeux vidéos. Il a publié un livre sur le sujet en 2007. Il vient de publier dans Psychological Bulletin un article compilant les résultats de 130 études menées sur le sujet à travers le monde qui conclue que l’utilisation de jeux vidéos violents est une cause d’augmentation des pensées et des comportements agressifs, et réduit l’empathie et des comportements prosociaux.

L’étude a donc compilé les résultats de 130 essais, incluant au total 130 000 personnes. Les analyses ont cherché à évaluer les effets des jeux vidéos violents sur les comportements agressifs des joueurs, les pensées agressives, l’exitation physiologique, la désenbilisation, l’empathie, les comportements prosociaux. L’importance de l’étude a permis de mener ces analyses au sein de diveres cultures telles que le japon ou les pays occidentaux, et chez une large tranche d’âge allant de l’école élémentaire jusqu’aux lycéens.

Les résultats démontrent formellement que l’exposition à des jeux violents est un facteur de risque d’augmentation des comportements agressifs, des pensées agressives, et provoquent une réduction de l’empathie et des comportements prosociaux. Les jeux vidéos violents ont les mêmes effets quelque soit la culture des jeunes exposés, qu’ils grandissent en Asie ou dans les pays occidentaux, quel que soit le sexe, garçon ou fille, et quelque soit leur âge.

L’étude a inclus un suivi longitudinal qui a permis de confirmer, en suivant un certain nombre de participants, que jouer à des jeux violents est un facteur de risque d’événements violents à long terme. comme participer à une agression.

Cette étude apporte des réponses que nombre de parents se posaient : “Y a-t-il des effets réels et sérieux? La réponse a été apportée encore et encore” dit Graig Anderson, et “Il est maintenant temps d’avancer vers d’autres questions plus constructives  telle que comment aider maintenant les parents à apporter à leur enfants une enfance plus saine?” .

“De la même manière que vous autorisez telle ou telle nourriture à la maison, vous devriez être capables de contrôler le contenu des jeux vidéos auxquels jouent vos enfants, et vous devriez être capables que certains jeux ne sont pas autorisés à la maison” conclut Graig Anderson.

Source

Violent video game effects on aggression, empathy, and prosocial behavior in Eastern and Western countries: A meta-analytic review
Anderson CA, Shibuya A, Ihori N, Swing EL, Bushman BJ, Sakamoto A, Rothstein HR, Saleem M
Psychol Bull. 2010 Mar;136(2):151-73.

Articles sur le même sujet