dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La consommation de sodas au cola altère la qualité du sperme

Une étude Danoise réalisée chez 2554 hommes jeunes passant un examen de santé pour leur service militaire, révèle que les grands consommateurs de sodas au cola ont un nombre de spermatozoïdes en moyenne 30% inférieur à ceux qui n’en consomment pas ou peu. Ce défaut peut entraîner une infertilité.

Le but de l’étude était d’évaluer l’éventuelle corrélation entre consommation de caféine et qualité du sperme car les études sur le sujet avaient été jusqu’alors contradictoires, tantôt retrouvant une action négative, tantôt une action neutre. La caféine se retrouve en quantité décroissante dans le café, le cola, le thé, les barres de chocolat, et le cacao. La consommation de caféine totale, ainsi que la consommation de chacune des boissons en contenant,  ont  été évaluées pour chacun des jeunes hommes inclus dans l’étude, et leur sperme analysé.

Tout d’abord, les scientifiques danois ont retrouvé qu’une consommation faible, moyenne ou importante de caféine ne s’associe aucunement à une altération de la qualité du sperme. Voilà de quoi rassurer les amateurs de café.

Cependant 2 114 des participants avaient bu des sodas au cola la semaine précédant l’examen.Et 93 en avaient bu plus de 14 bouteilles en une semaine (>1 litre/jour). Les analyses de sperme ont montré que ceux qui avaient bu des sodas au cola avaient une semence de qualité altérée par rapport à ceux n’en ayant pas bu. Ceux qui avaient bu plus de 14 bouteilles par semaine buvaient aussi moins de lait, consommaient moins de fruits et de légumes, mangeaient moins de poissons mais plus de boeuf et de hamburgers. Ils buvaient aussi plus d’alcool et fumaient plus. Mais même en incluant toutes ces variables, les analyses confirment que les consommateurs de plus de 1 litre de sodas au cola par jour avaient une volume de sperme, une concentration du sperme, un nombre total de spermatozoïdes, et un nombre total de spermatozoïdes normaux, réduits par rapport à ceux qui n’en buvaient jamais. Le nombre de spermatozoïdes passait ainsi de 50 millions à 35 millions par millilitre soit une chute de 30%, compatible avec un problème de fertilité.

Donc si une consommation modérée de caféine ou de sodas au cola ne s’associe pas avec une altération de la semence chez l’homme, en revanche une consommation de plus d’un litre par jour de sodas au cola altère la qualité du sperme. Cette association n’est pas attribuée à la caféine présente dans ces colas. On ne peut exclure, disent les auteurs en conclusion, un  seuil au dessus duquel le cola affecterait la qualité du sperme. Le mode d’alimentation de ces gros buveurs de colas pourrait expliquer aussi ce résultat. Etant donné l’accroissement constant de consommation de sodas au cola, cette découverte pourrait révéler un problème de santé publique.

Source

Caffeine Intake and Semen Quality in a Population of 2,554 Young Danish Men (texte complet)
Tina Kold Jensen, Shanna H. Swan, Niels E. Skakkebæk, Sanne Rasmussen, Niels Jørgensen
American Journal of Epidemiology Advance Access published March 25, 2010

Crédit Photo Creative Commons by Glamhag

Articles sur le même sujet