lundi 5 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

L’arrivée d’une console de jeux à la maison retarde l’apprentissage de la lecture et de l’écriture

Les jeux vidéo modifient le comportement des enfants. Par exemple l’utilisation de jeux vidéos violents entraîne un comportement plus agressif des utilisateurs dans leur vie de tous les jours, qu’il s’agisse d’enfants, d’adolescents ou d’adultes. Cependant, d’autres types de jeux ont été développés, moins agressifs, mais ciblant des enfants de plus en plus jeunes. Le temps d’utilisation des jeux vidéos peut devenir important et modifier les comportements sociaux et éducatifs de ces enfants; ils participent moins aux activités scolaires et progressent moins vite à l’école que les autres enfants. Ils passent 30% de temps en moins à lire et 34% de temps en moins à faire leur devoirs scolaires que les enfants ne jouant pas avec des jeux vidéos.

Afin de mesurer exactement l’impact de l’arrivée des jeux vidéos dans la vie des enfants, les psychologues Robert Weis et Brittany C. Cerankosky ont mené une étude chez des enfants n’ayant pas de console de jeux à la maison mais dont les parents envisageaient un tel achat. Les familles sélectionnées ont été réparties en deux groupes, celles qui recevraient immédiatement une console avec 3 jeux (Battle for Volcano Island, Shrek Smash N’ Crash Racing, et Sonic Riders) et celles qui la recevraient 4 mois plus tard, permettant ainsi de comparer l’impact d’une console de jeux avec l’absence d’une console de jeux.

L’étude à suivi 64 garçons de 6 à 9 ans. Seuls des garçons ont été sélectionnés car ils passent en moyenne deux fois plus de temps que les filles devant les jeux vidéos. Des tests ont été menés afin d’évaluer les capacités intellectuelles des participants. Leurs comportements et résultats scolaires ont été quantifiés, auprès de leurs parents et de leurs enseignants avant le début de l’étude. Pendant l’étude, les parents devaient chiffrer avec précision le temps passé après l’école, à faire ses devoirs scolaires, à lire, à écouter des histoires, à écrire, à jouer aux jeux vidéos, et cela jusqu’au coucher. L’expérimentation a duré 4 mois.

Les résultats montrent qu’immédiatement les enfants passent plus de temps à jouer aux jeux vidéos et réduisent leurs travail scolaire à la maison, leur temps de lecture et leur participation à des activités extra-scolaires. En fait, les enfants jouant aux jeux vidéo réduisent peu leur temps de lecture mais dans le même temps ceux n’ayant pas de console augmentent le leur, ce qui amène finalement à des différences notables. Il en va de même pour l’écriture. Les enseignants rapportent des problèmes d’écriture, de lecture (difficultés à épeler les mots), de compréhension et d’apprentissage particulièrement visibles chez les plus jeunes parmi les enfants ayant reçu une console. Les notes en mathématiques ne sont en revanche pas modifiées par l’usage de la console vidéo. Et si les psychologues retrouvent que le temps passé à faire ses devoirs est très corrélé avec l’aptitude à la lecture, il ne l’est pas avec  la capacité à résoudre des problèmes mathématiques.

Il n’y a pas eu d’augmentation des problèmes comportementaux des enfants jouant aux jeux vidéos pendant la durée de l’étude qui n’a certes duré que 4 mois. De plus, les jeux sélectionnés étaient des jeux sans violence, même si 53% des enfants ont obtenu de leur parents l’achat de nouveaux jeux, dont certains qui ne leur  étaient pas destinés.

Avoir une console de jeux, pour un garçon de 6 à 9 ans, peut donc avoir un impact certain sur ses capacités scolaires et de développement, touchant en particulier l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Scource

Effects of Video-Game Ownership on Young Boys’ Academic and Behavioral Functioning: A Randomized, Controlled Study
Robert Weis, Brittany C. Cerankosky
Psychological Science, 2010

Crédit Photo Creative commons by sean dreilinger

Articles sur le même sujet