mercredi 28 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le virus H1N1 est capable de développer une résistance au Tamiflu en 9 jours

Une équipe américaine montre que la résistance au Tamiflu peut se développer très rapidement. Ces médecins travaillant pour le National Institutes of Health, un institut gouvernemental américain, rapportent deux cas de patients immunodéprimés ayant été traités par tamiflu pour une infection au virus H1N1, et qui ont développé très rapidement cette résistance.

Il y a très peu de traitement utilisables contre les virus. Les virus peuvent développer une résistance rendant l’antiviral inefficace. C’est pourquoi ce type de traitement doit être réservé à des patients qui en ont réellement besoin.

Le Docteur Jeffery Taubenberger et son équipe ont traité deux patients immunodéprimés par le Tamiflu. Chez un des patient le virus est devenu résistant en 9 jours, et en 14 jours chez le second. Faute d’autre traitement, les médecins ont eu recours à un antiviral expérimental indiqué uniquement en cas de résistance au Tamiflu, le Peramivir, mais dans ce cas aussi le virus est devenu résistant très vite. Le patient a continué à s’altérer. C’est un troisième traitement, le Relenza qui a pu l’améliorer.

Ces cas de résistances rapides du virus H1N1 aux antiviraux chez des patients immuno-déprimés sont inquiétants et doivent amener les médecins à considérer avec précausion l’usage des antiviraux, concluent les auteurs.

Et dire qu’une directive a voulu obliger en France à la prescription systématique de Tamiflu à chaque patient suspect de grippe…

Source

Rapid Selection of Oseltamivir‐ and Peramivir‐Resistant Pandemic H1N1 Virus during Therapy in 2 Immunocompromised Hosts
Matthew J. Memoli, Rachel J. Hrabal, Arash Hassantoufighi, Maryna C. Eichelberger, Jeffery K. Taubenberger
Clinical Infectious Diseases 2010;50:000–000

Crédit Pghoto Creative Commons by kat m research

Articles sur le même sujet