samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Avoir une jambe plus longue que l’autre favorise l’arthrose du genoux

Une inégalité de longueur de jambe n’est pas un phénomène rare. Elle peut être liée à une vraie différence de longueur de membre ou à une malposition osseuse des hanches non détectée dans l’enfance. Personne ne s’en préoccupe en général et les interventions se résument le plus souvent, lorsque l’on s’en est inquiété, à porter une semelle sous le pied de la jambe la plus courte. Cette inégalité de longueur de jambe peut-elle porter à conséquence? Est-elle d’autant plus à surveiller qu’elle est supérieure à 1 centimètre?

C’est ce qu’a cherché à vérifier l’équipe du Dr Harvey. Ils ont recruté 3026 patients de 50 à 79 ans qu’ils ont suivi pendant 30 mois afin d’évaluer les évolutions chez ceux qui avaient une inégalité de longueur de jambe de plus de 1 centimètre ou de moins de 1 centimètre. Par rapport à une inégalité de longueur de jambe de moins de 1 centimètre, avoir une inégalité de longueur de jambe de plus de 1 cm multiplie par 2 le risque d’arthrose du genoux douloureuse et invalidante (30% vs. 17%), multiplie par 2 les signes radiologiques d’arthrose du genoux (53% vs. 36%) du côté de la jambe la plus courte. La jambe la plus longue peut également être touché avec un risque multiplié par 50%.

Il parait donc approprié de mettre en place un dépistage précoce. Le plupart des pédiatre son attentistes face à une inégalité des membres alors qu’il est possible de mettre en place très tôt une stratégie qui réalignerait les membres et devrait donc, théoriquement, réduire la progression vers l’arthrose à l’age adulte.

Source

Association of Leg-Length Inequality With Knee Osteoarthritis: A Cohort Study
William F. Harvey, Mei Yang, Theodore D.v. Cooke, Neil A. Segal, Nancy Lane, Cora E. Lewis, and David T. Felson
Annals of Internal Medicine, 2010; 152: 287-295


Crédit Photo Creaticve Commons by planetc1

Articles sur le même sujet