vendredi 30 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Contraception : la nouvelle campagne du gouvernement (vidéos)

On hésite à protéger les jeunes du tabac mais promouvoir la contraception c’est possible. Pour toucher leur cible, le ministère de la santé et l’INPES font la promotion de toutes les contraceptions à travers une série de petits films visibles sur un site créé pour l’occasion. Pour sensibiliser aussi les hommes à la contraception, plusieurs film inversent la situation, c’est l’homme qui tombe enceinte et non plus la femme. Une contraception efficace empêche donc de tomber enceinte, il faut que les garçons le sache. Il semble d’ailleurs que ce soit le thème essentiel choisi pour cette campagne afin de réduire le nombre d’IVG, un acte qui a concerné un femme sur cinq au cours de sa vie.

Cette communication parle donc du stérilet, des spermicides, des implants oestrogéniques, du préservatif féminin, des patchs oestro/progestatifs, de la cape cervicale, des préservatifs, de l’anneau vaginal, du diaphragme, de la pilule contraceptive, des progestatifs injectables, de la  stérilisation à visée contraceptive,  et des méthodes naturelles, une méthode pourtant peu efficace et risquée. A se vouloir exhaustif, le message peut finalement se brouiller.

On se rappellera cependant qu’aucune contraception n’est efficace à 100%, que les contraceptifs sont des médicaments qui ont des effets secondaires et des contre-indications, et surtout qu’il n’y en a qu’une qui va protéger des maladies sexuellement transmissibles, virus du sida, virus de l’hépatite C, papillomavirus, chlamydiae, mycoplasme, gonocoque, syphilis, virus de l’herpès, trichomonas (..), c’est le préservatif.


Source

http://www.choisirsacontraception.fr

http://www.inpes.sante.fr/

Articles sur le même sujet