lundi 26 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Les multivitamines, peuvent-elles augmenter les cancers du sein?

Les multivitamines, qui associent un cocktail de vitamines et de minéraux, sont de consommation très courante au sein des sociétés occidentales. 66% des canadiens comme 35% des américains en consommeraient tous les jours. L’objectif serait de prévenir l’apparition de maladies chroniques ou de maladies cardiovasculaires. Cette croyance est probablement illusoire à en croire les résultats de la Women’s Health Initiative Study menée chez 160 000 femmes ménopausées dont 41% en consommaient, mais chez lesquelles aucun bénéfice sur la réduction des maladies cardiovasculaires ou des cancers n’a été retrouvé.

Cependant, concernant une éventuelle prévention du cancer du sein, leur intérêt reste peu clair. L’étude menée en Suède par le Dr Susanna C. Larsson et publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition a voulu évaluer le risque de survenue d’un cancer du sein chez des femmes prenant des multivitamines, en les comparant à un groupe de femmes n’en consommant pas.

L’étude a été menée sur une dizaine d’année et à impliqué 35 000 femmes de 49 à 83 ans, bien sûr sans cancer du sein au début de l’étude. Parmi elles, 9017 femmes prenaient des multivitamines.

Sur les 10 années de suivi, 974 femmes ont eu un diagnostic de cancer du sein. 293 sont survenus parmi celles prenant des multivitamines. Le risque de cancer du sein était donc de 19% plus élevé chez les consommatrices de multivitamines. Ce résultat a été obtenu en tenant compte de tous les autres facteurs héréditaires et environnementaux tels que l’âge, les antécédents familiaux, le poids, la consommation de fruits, de légumes, le tabagisme, la consommation d’alcool ou l’exercice physique.

Si cette association entre multivitamines et cancer du sein existe, le risque individuel reste faible mais mérite de conduire d’autres études, car à l’échelle d’une population, le nombre de cancer du sein pouvant survenir deviendrait alors un problème de santé publique. En tout cas, la consommation de multivitamines ne protège pas du cancer du sein.

Comment les multivitamines pourraient-elles favoriser un cancer du sein? Une autre étude, avait préalablement montré que la prise de multivitamines par des femmes ménopausées augmentait la densité des seins, traduisant une augmentation du nombre de glandes mammaires et une réduction de la graisse mammaire. L’augmentation de la densité mammaire est lié à une augmentation du risque de cancer du sein. Une autre hypothèse impliquerait l’acide folique, qui, chez l’animal favorise un cancer mammaire. Chez la femme, ces résultats n’ont pas été clairement retrouvés.

Une alimentation saine et équilibrée reste donc toujours la meilleure alternative.

Multivitamin use and breast cancer incidence in a prospective cohort of Swedish women
Susanna C Larsson, Agneta Åkesson, Leif Bergkvist, Alicja Wolk
Am J Clin Nutr (March 24, 2010). doi:10.3945/ajcn.2009.28837

Crédit Photo Creative Commons by Julie70

Articles sur le même sujet