jeudi 29 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Tendinites de l’épaule et du coude : les injections de corticoïdes sont-elles utiles?

Les lésions tendineuses provoquent douleurs et incapacités temporaires. La plus fréquente est la tendinite, de l’épaule ou du coude. Il y a une grande variété de traitements potentiels dont la chirurgie est le plus radical. Très souvent, les patients reçoivent des antalgiques, des anti-inflammatoires ou des injections de corticoïdes. Bien que l’injection de corticoïdes soit fréquemment pratiquée, il n’y a pas beaucoup de preuves cliniques qui supportent son efficacité, d’autant plus qu’elle a des effets secondaires. Un équipe Française, emmenée par le Dr C Gaujoux-Viala du service de rhumatologie de l’hôpital Cochin a donc réalisé une revue de 20 études, incluant au total 1731 patients.

618 avaient une lésion à l’épaule, 1113 une tendinite du coude. 744 ont été traités par injection de corticoïdes et 987 par d’autres traitements (anti-inflammatoire) ou par un placebo.

Les injections de corticoïdes pour soulager les tendinites de l’épaule et du coude se montrent efficaces à court terme sur la douleur et la mobilisation de l’articulation. Mais elles ne sont pas plus efficaces que les anti-inflammatoires pris en comprimés. En plus, elles n’ont pas d’efficacité à long terme sur la douleur et elles sont même moins efficaces que les autres traitements sur la possibilité de mobilisation de l’articulation. Leur efficacité est optimale quand elles sont pratiquées sur une douleur aiguë ou subaiguë, c’est à dire avant la 12ème semaine suivant l’apparition de la douleur.

Cette étude française démontre que, même si les injections de corticoïdes sont efficaces, surtout quand elles sont pratiquées rapidement après les premières douleurs, elles n’apportent pas une efficacité supérieure aux anti-inflammatoires en comprimés, ce qui posent des questions quant-à leur utilisation dans ces pathologies. Dans 10% des cas elles provoquent des douleurs après l’injection. Une atrophie de la peau ou une dépigmentation cutanée peuvent aussi survenir.

Source

Efficacy and safety of steroid injections for shoulder and elbow tendonitis: a meta-analysis of randomised controlled trials (texte complet)
C Gaujoux-Viala, M Dougados and L Gossec
Ann Rheum Dis 2009;68;1843-1849

Crédit Photo Creative Commons by blythe_d

Articles sur le même sujet