jeudi 29 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le sang du mammouth ressuscité

Une collaboration scientifique internationale a réussi à recréer l’hémoglobine d’un mammouth de Sibérie à partir de fragments d’ADN contenus dans ses ossements vieux de 25 000 à 43 000 ans. Les scientifiques ont tout d’abord obtenu à partir de l’ADN, les ARN qu’il codait. Ces ARN ont été injectés dans une bactérie, un escherichia coli, qui les a transformé en protéines donnant ainsi vie à l’hémoglobine du mammouth.

Utilisant différents tests et expérimentations chimiques, les scientifiques ont percé à jour certaines propriétés biochimiques de cette hémoglobine dont celle permettant au mammouth de survivre dans des milieux glacés. Les modifications biochimiques de l’hémoglobine, lui permettant de délivrer de l’oxygène malgré des températures très basses, révèlent une adaptation génétique de l’espèce aux grands froids sibériens. Originellement descendants de l’éléphant d’Afrique, c’est cette spécialisation qui a permis à l’espèce durant le pléistocène de migrer vers le nord.

Cette nouvelle capacité à analyser la génétique et les adaptations physiologiques d’espèces disparues depuis des milliers d’années, donnera une dimension nouvelle à l’étude de la sélection naturelle des espèces.

Source

Substitutions in woolly mammoth hemoglobin confer biochemical properties adaptive for cold tolerance
Kevin L Campbell, Jason E E Roberts, Laura N Watson, Jörg Stetefeld, Angela M Sloan, Anthony V Signore, Jesse W Howatt, Jeremy R H Tame, Nadin Rohland, Tong-Jian Shen, Jeremy J Austin, Michael Hofreiter, Chien Ho, Roy E Weber, Alan Cooper
Nature Genetics, 2010

Crédit Photo Creative Commons by TylerIngram

Articles sur le même sujet