lundi 5 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La pouvoir magique de la voix de maman

La voix participe de façon importante à l’interactivité sociale chez de nombreux vertébrés ; la race humaine n’y fait pas exception. Moins connus sont les mécanismes hormonaux qu’elle déclenche lorsque nous entendons la voix de ceux que nous aimons. Comment ces hormones influent-elles alors sur l’évolution de nos comportements? L’ocytocine est une hormone particulière qui joue un rôle majeurs dans plusieurs processus sociaux, en particulier dans l’attachement mère-enfant et la suppression du stress au contact de congénères de confiance. Elle a même été baptisée pour cela l’hormone de l’amour. L’ocytocine est donc une hormone intéressante pour l’étude des interactions et des comportements sociaux. Le contact physique de la mère chez les souris, augmente l’ocytocine des petits. Leslie Seltzer, anthropologue biologiste de l’université du Wisconsin, a voulu évaluer chez l’homme, l’effet de la voix d’une mère sur son enfant au cours d’une période de stress.

Des jeunes filles de 12 ans et leur maman ont accepté de participer à l’étude. Les jeunes filles ont du prendre la parole de manière impromptue face à une audience, résoudre une série de problèmes mathématiques à haute voix, toujours face à une audience. Ce protocole a fait augmenter leur fréquence cardiaque et monter leur niveau de cortisol, une hormone signant un accroissement du stress.

Les enfants étaient divisés en 3 groupes. Après leur prestation, les premiers ont pu voir leur maman qui les a réconforté par la voix et le contact physique. D’autres ont été laissé devant un film pendant 75 minutes. Au dernier groupe enfin, on a tendu un téléphone portable, l’effet a été étonnant, c’était maman au téléphone! Le niveau d’ocytocine a été dosé chez tous ces enfants, en plus du cortisol.

Les enfants du premier groupe ont montré le niveau d’ocytocine le plus élevé et une réduction en douceur du cortisol, l’ocytocine produit au contact de la mère, gommant les effets du stress. Les enfants réconfortés par leur maman au téléphone ont montré des variations d’ocytocine et de cortisol absoluement comparable. C’est le pouvoir de la voix de maman! Les résultats obtenu par Leslie Seltzer montrent que la voix peut avoir un effet aussi important que le contact physique sur la régulation hormonale impliquée dans les contacts sociaux.

Ces résultats fournissent peut-être un début d’explication biologique au succès des téléphones portables…L’hormone de l’amour, c’est simple comme un coup de fil…

Source

Social vocalizations can release oxytocin in humans
Leslie J. Seltzer, Toni E. Ziegler, Seth D. Pollak
Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences, 2010

Crédit Photo Creative Commons by hpacheco

Articles sur le même sujet