samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Un pesticide, l’atrazine, transforme les grenouilles mâles en femelles

L’Atrazine, est un herbicide parmi les plus utilisés dans le monde. surtout dans les champs de maïs.  La France en a dispersé 5000 tonnes par an sur son sol pendant 40 ans avant qu’il ne soit finalement interdit en 2001. La distribution et l’utilisation des stocks ont été autorisées jusqu’en septembre 2003. Cependant, la stabilité de cette substance dans les eaux souterraines constitue de nos jours une pollution diffuse héritée. La disparition totale de l’atrazine pourrait prendre plusieurs dizaines d’années. Ainsi selon un rapport officiel,  “A l’horizon 2015, le retour à la pureté des eaux vis à vis de l’atrazine (objectif fixé par la  Directive Cadre Eau) est discutable du fait de l’effet « retard » que présente cette molécule et ses principaux métabolites”.

L’utilisation massive de l’atrazine en fait un des plus important contaminant des sols, des eaux et en particulier de l’eau de boisson. Pourtant, l’atrazine peut agir comme perturbateur endocrinien (comme la bisphénol A ou les phtalates vis à vis de l’oestrogène). Cette étude menée par des biologistes de l’Université de Berkeley en Californie démontre que l’atrazine agit comme un castrateur chimique. Au contact de l’atrazine, un batracien mâle sur 10 devient une femelle et 75% sont castrés chimiquement, incapables de se reproduire. L’atrazine inhibe la synthèse de la testostérone, l’hormone mâle, annihilant toute différentiation masculine, et réduisant leur fertilité à moins de 10% de la normale, empêchant toute reproduction pour ces animaux. Les 10% devenus “femelles” peuvent s’accoupler avec un mâle mais ne pourront pas avoir de descendance puisque leurs organes internes sont restés masculins.

L’atrazine peut donc être responsable d’une destruction progressive de certaines espèces sur la planète, et en particulier des batraciens. 36 millions de tonnes d’atrazine sont utilisées chaque année aux Etats-Unis. L’atrazine interfère également avec d’autres hormones comme l’oestrogène. Plusieurs études ont montré son effet délétère chez les poissons, les oiseaux, les reptiles, les souris et même chez certaines lignées cellulaires humaines.

“Ce que les gens doivent réaliser c’est que, comme avec les médicaments, est-ce que les bénéfices surpassent les risques?” interroge l’auteur principal, Tyrone B. Hayes, ” Tous les batraciens comme tous les humains ne seront pas atteints par l’atrazine, mais voulons-nous prendre le risque, avec ce que nous savons des effets de l’atrazine, pas seulement aux hommes mais aussi aux souris, aux batraciens et aux poissons?”

Source

Atrazine induces complete feminization and chemical castration in male African clawed frogs (Xenopus laevis)
Tyrone B. Hayes, Vicky Khoury, Anne Narayan, Mariam Nazir, Andrew Park, Travis Brown, Lillian Adame, Elton Chan, Daniel Buchholz, Theresa Stueve, Sherrie Gallipeau
PNAS
March 9, 2010 vol. 107 no. 10 4612-4617

Atrazine
I N E R I S – Données technico-économiques sur les substances chimiques en France
J.-M. Brignon, A. Gouzy

Crédit Photo Creative Commons by Bophototem

Articles sur le même sujet