dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

L’Actimel pourrait avoir un bénéfice chez l’enfant

Le populaire yaourt à boire de Danone riche en probiotiques démontre, dans une étude publiée par la revue European Journal of  Clinical  Nutrition, réduire le nombre des infections survenant chez l’enfant. Cette publication intervient dans un contexte particulier puisque le  15 avril 2010, Danone avait annoncé le retrait de toutes allusions aux bénéfices pour la santé de ses laitages Activia et Actimel dans ses campagnes publicitaires, déjà modifiées en France, aux Etats-Unis, et en Grande-Bretagne où elles avaient été jugées trompeuses.

L’étude, intitulée DRINK pour Decreasing the Rates of Illness iN Kids (Décroire le Risque de Maladies chez l’Enfant), a inclus 638 enfants âgés de 3 à 6 ans, allant à l’école 5 jours par semaines. Leurs parents leur faisait prendre tous les matin une boisson lactée parfumée à la fraise. La moitié recevait le yahourt contenant des probiotiques (Lactobacillus casei) et l’autre moitié, un yahourt sans probiotique. Les parents relevaient toute symptomatologie infectieuse ressentie par leur enfant pouvant entraîner une modification du comportement ou une modification de ses activités habituelles. Les maladies infectieuses communes étaient catégorisée comme infections respiratoires hautes (infection de l’oreille, sinusite, pharyngite streptoccocique, pharyngite non streptococcique), infection respiratoire base (pneumonie, grippe, toux, problème respiratoire) et infections gastrointestinales (gastroentérite, diarrhée, nausée, vomissement). L’étude a duré 5 mois, pendant l’automne et l’hiver, du mois de septembre au mois de février.

Il n’y a pas eu de différence entre les deux groupes concernant le nombre de jours où l’activité des enfants a été modifiée par une pathologie. Mais les scientifiques ont retrouvé une réduction de 19% des maladies infectieuses communes chez les enfants buvant la boisson lactée enrichie en probiotiques. Ce sont surtout les infections gastrointestinales qui participent à ce résultat avec une baisse de 24%, suivi des infections respiratoires hautes avec une réduction de 18%. La réduction du nombre d’infections respiratoires basses n’est réduit que de 2% et cette réduction n’est pas significative.

Ces résultats n’ont pas eu d’incidences sur le nombre de jours où les enfants ont été à l’école. Mais les enfants prenant les probiotiques ont reçu moins de médicaments et en particuliers moins d’antibiotiques que les autres.

Il existe bien sur des limitations à l’étude puisque les pathologies déclarées n’étaient pas forcement validées par un médecin : “Nous avons étudié un aliment, pas un médicament, expliquent les auteurs, les parents nourrissent leurs enfants sans avoir besoin d’un médecin et nous voulions étudier le produit dans ces mêmes conditions”. Par ailleurs, on ne sait pas si des pathologies étaient déjà existantes chez certains enfants, ce qui aurait pu modifier les résultats.

Source

Use of a fermented dairy probiotic drink containing Lactobacillus casei (DN-114 001) to decrease the rate of illness in kids: the DRINK study A patient-oriented, double-blind, cluster-randomized, placebo-controlled, clinical trial
D Merenstein, M Murphy, A Fokar, R K Hernandez, H Park, H Nsouli, M E Sanders, B A Davis, V Niborski, F Tondu and N M Shara
Eur J Clin Nutr, May 19, 2010

L’étude a été sponsorisée par Danone et des employés de Danone ont participé à l’étude et sont signataires de l’article publié dans une revue référencée.

Crédit photo Creative Commons by zsoltika

Articles sur le même sujet