Les bébés nageurs acquièrent un meilleur équilibre

Le bonheur des bébés nageurs va plus loin que de simplement faire trempette avec papa et maman. Les bébés-nageurs acquièrent un meilleur équilibre et agrippent mieux que les autres bébés. Ce bénéfice persiste même après 4 ans. C’est une équipe norvégienne qui s’est intéressée aux bénéfices de la piscine dès le plus jeune âge qui vient de retrouver ces résultats. L’étude a comparé 19 bébés-nageurs avec 19 bébés ne connaissant pas les joies de la baignade précoce. Elle s’est déroulée en Islande.

Les bébé-nageurs participaient à 2 heures d’activité aquatiques par semaine dès 2-3 mois et jusqu’à leur septième mois. Les bébés-nageurs apprenaient à flotter sur une planche, à plonger sous l’eau, à sauter du bord de la piscine, à se balancer, posés sur une main parentale pour aller agripper des objets flottants.

A l’âge de 4 ans, les deux groupes de bébés ont fait plusieurs types d’exercice destinés à évaluer leur équilibre et leur capacité à agripper. Les résultats ne laissent aucun doutes, les bébés-nageurs l’emportent haut la main.

Ainsi un entraînement très précoce a un effet dans la vie future. Ce résultats montrent un lien entre l’apprentissage, l’expérience, et le développement des enfants.

Source

Baby swimming: exploring the effects of early intervention on subsequent motor abilities
H. Sigmundsson, B. Hopkins
Child: Care, Health and Development, 2010; 36 (3): 428 

Crédit Photo Creative Commons by  Jason DeRusha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *