samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Catastrophe de Bhopal : le verdict rendu 25 ans après

La justice indienne vient de rendre son verdict dans la catastrophe qui frappa Bhopal, une ville du centre de l’inde. Le 03 décembre 1984, dans la nuit, une canalisation de l’usine de pesticides se rompt, l’usine explose, laissant échapper sur la ville un nuage toxique de 40 tonne d’isocyanate de méthyle, un produit chimique utilisé dans la fabrication des carbamates. Les carbamates sont utilisés comme insecticide. L’usine appartennait au groupe chimique américain Union Carbide, racheté depuis par Dow Chimical. Dès la première nuit, l’isocyanate de méthyle tue 3500 habitants. Au total, les associations de victimes estiment le nombre de morts à 25 000, le nombre de personnes intoxiquées à 500 000. Les premiers symptômes apparaissent au bout d’une heure à une demi-journée après le contact avec le carbamate. il provoque un blocage des transmissions du système nerveux central avec accumulation d’un neurotransmetteur, l’acétylcholine. les personnes intoxiquées se mettent à saliver abondamment, ont des troubles digestifs (diarrhée), des troubles respiratoires (toux, respiration accélérée). Arrivent ensuite les contractions musculaire, des troubles de la démarche, allant jusqu’à la paralysie. L’évolution se fait vers une hyperexcitation et des crises convulsives pouvant entraîner la mort.

Warren Anderson, PDG de l’usine, s’est enfui. Il est accusé de “mort par négligence”. Keshub Mahindra, président d’Union Carbide India est condamné à 10.600 dollars pour négligence, tandis que 7 salariés indiens sont condamnés à 2 ans de prisons et 2100 dollars d’amende. Les condamnés feront probablement appel de ce verdict.

Pour Dow Chemical,  les responsabilités ont été effacées depuis un accord passé en 1989 avec le gouvernement indien pour le versement de 470 millions de dollars d’indemnisations incluant un abandon de poursuites pénales.

Source

Campagne Internationale pour la justice à Bhopal

Crédit Photo Creative Commons Ascanio

Articles sur le même sujet