samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La fréquence de la sclérose en plaque dépend de l’exposition au soleil

La sclérose en plaque est une maladie démyelénisante apparaissant le plus souvent chez les femme au cours de la seconde decade de sa vie. Les études menées chez les migrants indiquent que le risque de sclérose en plaque reste associé au lieu de vie durant la jeunesse. La fréquence de la maladie varie en fonction de la latitude de cette localisation géographique, s’accroissant à fonction que l’on s’éloigne de l’équateur. Le risque associé avec la latitude se modifie si les parents déménagent juste après une naissance. Une des causes suspectée de favoriser une sclérose en plaque est le manque de rayonnements ultraviolets, agissant soit directement, soit par la réduction de la vitamine D. Une exposition importante aux ultraviolets, un apport important de viatmine D, un niveau de serum vitamine D élevé,  réduisent le risque de sclérose en plaque.

La grossesse est un moment où les carences en vitamine D sont fréquentes, avec en plus une exposition faible au soleil. Une étude génétique menée chez l’homme, a récemment montré que la vitamine D interagissait fortement avec le gène déterminant la suceptibilité à la sclérose en plaque.

Dans l’hémisphère nord, une étude évaluant le risque de sclérose ne plaque en fonction du lieu de naissance  a montré un risque plus grand chez ceux nés en mai et un risque plus faible chez ceux nés en novembre. Quand est-il dans l’hémisphère Sud? Ces résulats impliquant la vitamine D et les ultraviolets seront-ils confirmés?

L’étude a été menée en Australie. Les scientifiques ont comparé deux populations. La première ayant développé une sclérose ne plaque et la seconde n’en ayant pas déclaré. Ils ont analysé pour chacunes les mois de naissance et lieux de vie, ainsi que les rayonnement ultraviolets en ces lieux.

Les rayonnement ultraviolets sont extrêmement variables en Australie pouvant aller de 1,4 doses unitaires/jour à 30. La quantité d’ultraviolets croit avec la latitude.

Les auteurs retrouvent effectivement un effet de la latitude sur la fréquence de la sclérose en plaque. La fréquence analysée par le mois de naissance est logiquement en miroir de celle de l’hemisphère nord. Ainsi le risque est réduit pour ceux nés en mai-juin et accru pour ceux né en novembre, décembre.

Ils ne retrouvent pas de lien entre entre les rayonnements ultraviolets quotidiens au moment de la naissance et le risque de sclérose en plaque. En revanche, ils retrouvent une relation inverse entre l’exposition aux ultraviolets au cours du premier trimester de la grossesse et le risque de sclérose en plaque, plus l’exposition aux ultraviolets avait été faible, plus le risque était augmenté. Le seuil limite retrouvé est de 20 dose unitaires/jour. En dessous, le risque de sclérose en plaque croit fortement.

L’effet de la latitude sur le risque de sclérose en plaque est confirmé pour l’hémisphère sud comme pour l’hémisphère nord. Plus on s’éloigne de l’équateur, plus le risque est grand. Cet effet semble lié à la quantité de rayonnements ultraviolets reçus par la mère et l’enfant au cours du premier trimester de la grossesse. Cette relation n’est pas linéaire mais le risque croit beaucoup en deça de 20 dose unitaires recues par jour.

Il faudrait maintenant examiner le statut vitaminique D de la mère et de l’enfant afin d’évaluer si une action preventive pourrait être menée. Favoriser l’exposition aux ultraviolets au cours du premier trimester de grossesse, et ceci d’autant plus que la naissance est prévue au mois de may-juin dans l’hémisphère nord et de novembre-décembre dans l’hémisphère sud. La supplementation en vitamine D le la femme enceinte doit également être sérieusement concidérée pour la prevention de la sclérose ne plaque.

Source

Low maternal exposure to ultraviolet radiation in pregnancy. Month of birth, and risk of multiple sclerosis in offspring; longitudinal analysis
Judith Staples, Anne-Louise Ponsonby, Lynette Lim
BMJ 2010,340;c1640

Crédit Photo Creative Commons by jalalspages

Articles sur le même sujet