samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Une petite taille accroit le risque cardio-vasculaire

En reprenant 52 études publiées, des scientifiques finlandais ont recherché un lien entre petite taille et risque cardiovasculaire. Déjà en 1951, une première étude avait montré que la taille moyenne des hommes hospitalisés pour infarctus du myocarde était 5,08 cm en dessous de la taille moyenne d’un groupe comparable sans infarctus du myocarde. Mais par la suite, plusieurs grandes études n’ont pas retrouvé ce lien entre petite taille et accident cardiaque.

Les 52 études sélectionnées pour leur qualités méthodologiques totalisaient 3 012 747 individus. Les plus petits mesuraient moins de 160,5 centimètres et les plus grands plus de 173,9 centimètres. Ces études permettaient de comparer des hommes avec maladies cardiaques et des hommes indemnes de maladie cardiaque.

Les résultats montrent que ceux de plus petite taille ont un risque de mortalité totale augmenté de 35%, un risque de tout type de maladies cardiovasculaire augmentés de 55%, un risque de maladie cardiaque augmenté de 49%et un risque d’infarctus du myocarde augmenté de 52%, en comparaison avec les hommes les plus grands. Le risque moyen total est dde+46%.

Il existe donc bien un risque cardiovasculaire en relation avec la stature des individus, les plus petits ayant un risque cardiovasculaire global accru de 50%. Les raisons pour lesquelles une petite taille accroit le risque cardiovasculaire reste, selon les auteurs ouvert aux hypothèses. Une étude avait suggéré un niveau socio-économique moins favorable, une alimentation moins adaptée, d’autres avaient évoqué des artères coronaires plus fines pouvant accroitre le risque cardiaque. Cependant si un individu ne peut rien sur sa taille il peut contrôler des facteurs parfois plus importants tels que le tabagisme, le poids, l’alimentation, la consommation d’alcool et l’exercice physique.

Source

Short stature is associated with coronary heart disease: a systematic review of the literature and a meta-analysis
Tuula A. Paajanen, Niku K.J. Oksala1, Pekka Kuukasja, Pekka J. Karhunen
European Heart Journal doi:10.1093/eurheartj/ehq155

Crédit Photo Creative Commons by Rennett Stowe

Articles sur le même sujet