samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Certains facteurs de risque de DMLA sont modifiables

La grille d’Amsler permet de détecter les DMLA débutantes. La grille doit être regardée à une distance de 33 centimètres. En cachant un oeil avec la main, l’autre oeil fixe le gros point noir central. Si la grille est déformée ou trouée, ou si des taches sombres apparaissent, il faut consulter un ophtalmologiste.

Une étude menée par des médecins de l’université du Wisconsin démontre que la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA) est liée à des facteurs de risque modifiables tels que le tabagisme ou le taux de cholestérol HDL. La DMLA est rare avant 55 ans et augmente avec le vieillissement, comme son nom l’indique d’ailleurs. Elle représente 20% des causes de cécité chez les plus de 50 ans

A ce jour, la plupart des études ayant évalué la fréquence de la DMLA, ont toujours été menées au sein de tranches d’âges moyennes ou âgées. Les informations concernant les adultes de moins de 40 ans sont manquantes. C’est pourtant ce type d’étude qui permettrait d’identifier les facteurs de risques en relation avec la survenue d’une DMLA.

L’équipe emmenée par le Pr Ronald Klein, a évalué chez 2,810 personnes, âgées de 21 à 84 ans, la présence et la sévérité de drusens, des dépôts jaunâtres ou blanc sur la rétine, un signe précoce de DMLA.  

Des signes de DMLA précoce ont été détecté chez 3,4% des participants ; Le taux variait en fonction de l’âge de 2,4% entre 21 et 34 ans, à 9,8% pour les 65 ans et plus. En addition à ce facteur âge, le risque était d’autant plus grand qu’il s’agissait d’homme, de fumeur (la durée du tabagisme aggrave encore le risque), et que le patient présentait des troubles de l’audition. En revanche, un taux élevé de cholestérol HDL était associé à un risque réduit. 

 

Cette étude confirme tout d’abord la faible fréquence de la DMLA chez les moins de 55 ans et met en évidence qu’il existe des facteurs de risques modifiables de la DMLA tels que le tabagisme ou le cholestérol HDL.

Source

 

The Prevalence of Age-Related Macular Degeneration and Associated Risk Factors
Ronald Klein; Karen J. Cruickshanks; Scott D. Nash; Elizabeth M. Krantz; F. Javier Nieto; Guan H. Huang; James S. Pankow; Barbara E. K. Klein
Arch Ophthalmol, 2010; 128 (6): 750-758 [link]

Articles sur le même sujet