mardi 27 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Remplacer le riz blanc par le riz brun réduit le risque de diabète

A cause de différences dans leur mode de préparation et donc dans les nutriments qu’ils contiennent, le riz blanc et le riz brun ont une influence différente sur le risque de diabète de type 2. Le riz brun est plus intéressant que le riz blanc en cela qu’il contient plus de fibres, de minéraux, de vitamines et que pour une quantité consommée identique, il élève moins la glycémie sanguine. La préparation industrielle du riz blanc lui retire la plupart de ses vitamines, de ses minéraux et des fibres qu’il contient.

Des scientifiques du département de nutrition et d’épidémiologie de l’université de Boston ont évalué le lien existant entre consommation de riz blanc ou brun et la survenue d’un diabète de type 2. Cette évaluation a été possible en analysant les données diététiques de 157 463 femmes et de 39 765 hommes participant à de grandes études épidémiologiques.

Les analyses de consommation de riz blanc montrent que ceux mangeant 5 fois du riz blanc par semaine ont effectivement une augmentation du risque de diabète de 17% par rapport à ceux n’en consommant qu’une fois ou moins, un résultat tenant bien sur compte de l’ensemble du comportement alimentaire. En revanche, la consommation de riz brun plus de 2 fois par semaine réduit le risque de diabète de 11% par rapport à ceux en consommant moins d’une fois par semaine.

Ainsi, remplacer la consommation de riz blanc (50 grammes par repas) par du riz brun, réduit de 16% le risque de diabète. De même, remplacer le riz blanc par une même quantité de céréales complètes, s’associe à une réduction du risque de diabète de 36%.

Du point de vue de la santé publique, il devrait donc être recommandé, selon l’auteur principal de la publication, de supprimer les apports en hydrates de carbone d’origine industriels tels que le riz blanc pour les remplacer par des céréales complètes ou du riz brun.  Cette découverte pourrait avoir encore plus d’importance pour les populations dont le riz blanc est un aliment de base, comme les populations asiatiques et indiennes, et chez qui justement on constate actuellement une explosion du nombre de diabètes.

Scource

White Rice, Brown Rice, and Risk of Type 2 Diabetes in US Men and Women
Qi Sun; Donna Spiegelman; Rob M. van Dam; Michelle D. Holmes; Vasanti S. Malik; Walter C. Willett; Frank B. Hu.
Arch Intern Med, 2010; 170 (11): 961-969

Crédit Photo Creative Commons by kamath_ln

Articles sur le même sujet