samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La créatine inefficace pour remuscler un coeur malade

De nombreux sportifs prennent de la créatine pour améliorer leur musculature. La créatine améliore la performance des muscles en effort anaérobie. Son efficacité se limite aux premières minutes de l’effort musculaire. Elle est donc inefficace dans les sports d’endurance. La prise de créatine augmente le niveau de phosphocréatine dans les muscles jusqu’à 20 %, rendant ceux-ci plus efficaces en effort intense et rapide.

En fait, si les vendeurs de créatine laissent croire qu’elle augmente la masse musculaire, elle augmente surtout l’eau présente dans les muscles. De plus, le travail musculaire sous créatine favorise l’hypertrophie musculaire. Tout cela n’a pas arrêté des cardiologues qui ont voulu tester la créatine chez des patients souffrant d’ischémie du muscle cardiaque du fait d’une maladie coronaire ou d’une insuffisance cardiaque.

Au cours d’un programme de réhabilitation cardiaque destiné à réapprendre au coeur à faire des efforts, une moitié du groupe de patients sélectionnés a pris de la créatine et l’autre moitié un placebo.

Si la réhabilitation cardiaque a permis d’améliorer plusieurs paramètres d’endurance, la créatine n’a rien apporté de plus aux patients.

Les cardiologues ne désespèrent pas. Ils pensent que la créatine devrait finalement être introduite une fois achevée la réhabilitation cardiaque. A suivre.

Source

Effect of Creatine Supplementation as a Potential Adjuvant Therapy to Exercise Training in Cardiac Patients: a randomised controlled trial
VA Cornelissen, JGM Defoor, A Stevens, D Schepers, P Hespel, M Decramer, L Mortelmans, F Dobbels, J Vanhaecke, RH Fagard, L Vanhees
Clinical Rehabilitation, June 23, 2010

Crédit Photo Creative Commons by banana.mufu

Articles sur le même sujet