samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Accoucher à la maison multiplie par 2 le risque de mortalité néonatale

Les accouchements planifiés à la maison sont associés avec un doublement de la mortalité néonatale en comparaison avec les accouchements planifiés à l’hôpital, la fréquence de la mortalité néonatale restant cependant faible dans les deux cas. Cette différence pourraient être liée au faible nombres d’interventions médicales et à un accès plus complexe à la réanimation néonatale lors des accouchements à domicile (la mortalité néonatale évalue les enfants nés vivants mais décédant entre le 1er et le 28ème jour).

Les auteurs ont extraits les données de  342,056 accouchements planifiés à la maison et de 207,551 accouchements planifiés à l’hôpital. L’étude retrouve un taux de mortalité néonatale à 0,2%, soit 32 décès pour 16 500  accouchements au domicile à comparer avec un taux de 0,09%, soit 32 décès pour 33 302 accouchements en milieu hospitalier. Les femmes ayant mené un accouchement au domicile étaient plutôt moins à risque de de complications que celles accouchant à l’hôpital.

Cependant, la mortalité périnatale n’est elle pas augmentée. En plus, les femmes ayant accouché à leur domicile ont eu besoin globalement de moins d’interventions médicales, comme moins d’anesthésies épidurales, moins de monitoring cardiaque foetal, moins d’épisiotomies, moins de césariennes. Elles ont également moins souffert d’infections, moins de lacérations périnéales et vaginales, moins d’hémorragies, moins de difficultés à retirer le placenta, Lors des accouchements au domicile, ont retrouve aussi moins de prématurés et d’enfants de faible poids de naissance.

“Cette étude pose la question du lien entre cette augmentation de la mortalité néonatale  lors d’accouchements planifiés au domicile et la réduction de la présence médicale” dit  Joseph R. Wax, chef de service de la division mère-enfant du département de gynécologie-obstétrique du Maine Medical Center et auteur principal de l’article,  “Les femmes qui font ce choix sont particulièrement à faible risque, ont déjà accouché et arrivent à accoucher avec moins de complications médicales. Cependant ces bénéfices s’associent avec ce doublement de la mortalité néonatale, un résultat à comparer avec une étude récente retrouvant des score d’Apgar<7 plus fréquents chez les enfants délivrés à la maison par rapport à ceux délivrés à l’hôpital, ce qui suggère que du matériel de réanimation devrait être plus souvent présent lors des accouchements à la maison”.

Source

Maternal and newborn outcomes in planned home birth vs planned hospital births: a metaanalysis
Joseph R. Wax MD, F. Lee Lucas, Maryanne Lamont, Michael G. Pinette, Angelina Cartin, Jacquelyn Blackstone
American Journal of Obstetrics & Gynecology, 2010; 203 (3)

Crédit Photo Creative Commons by sean dreilinger

Articles sur le même sujet