samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Une supplémentation en vitamine E réduit le risque de maladie d’Alzheimer et de démence

La vitamine E est reconnue comme ayant un puissant effet antioxydant, elle freine le vieillissement cellulaire. C’est un élément nutritif essentiel pour l’homme. L’absence de vitamine E induit une stérilité. Une nouvelle étude démontre qu’elle pourrait aussi jouer un rôle important dans la réduction du risque de maladie d’Alzheimer. C’est l’impact de ses propriétés antioxydantes qu’à évalué une équipe Néerlandaise en étudiant son effet sur la prévention de la démence chez l’homme. Plusieurs suppléments étaient en fait évalués, la vitamien E, la vitamine C, le bêtacarotène et les flavonoïdes.

Il s’agissait d’une étude prospective importante, ayant inclu 5395 participants de plus de 55 ans et bien sûr sans aucun signe de démence au début de l’essai. Les scientifiques évaluaient à la fois la consommation des 4 compléments alimentaires et suivaient la survenue d’une éventuelle démence.

L’étude a duré presque 10 années. Pendant cette période, une démence est survenue chez 486 participants (9%) ; chez 395 d’entre eux, une maladie d’Alzheimer a été diagnostiquée. la consommation de vitamine C, de bêtacarotène ou de flavonoïdes n’a pas influencé le risque de démence. En revanche ceux qui consommaient le plus de vitamine E, par rapport à ceux qui en consommaient le moins, bénéficiaient d’une réduction significative de 25% du risque de démence et en particulier dans cette étude de maladie d’Alzheimer. Ces résultats étaient ajustés à l’âge, à l’éducation, à la consommation d’alcool, à l’apport énergétique, à l’indice de masse corporel et au génotype apolipoproteine E {varepsilon}4.

Ainsi, même si le gain reste modeste, une supplémentation en vitamine E, qui peut d’ailleurs être apporté par l’alimentation,  réduit le risque de démence et de maladie d’Alzheimer.

On trouve de la vitamine E dans l’huile de germe de blé (133mg/100g), dans l’huile de tournesol (48,7 mg/100g), dans la margarine (25 mg/100g), le soja (11 mg/100g), les mûres (3,5 mg/100g), les asperges (2,5 mg/100g), le persil (1,8 mg/100g)

Source

Dietary Antioxidants and Long-term Risk of Dementia
Elizabeth E. Devore, ScD; Francine Grodstein, ScD; Frank J. A. van Rooij, DSc; Albert Hofman, MD; Meir J. Stampfer, MD; Jacqueline C. M. Witteman, PhD; Monique M. B. Breteler, MD, PhD
Arch Neurol. 2010;67(7):819-825. doi:10.1001/archneurol.2010.144

Crédit Photo Creative Commons by 1suisse

Articles sur le même sujet