samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le Soudan frappé par le fièvre noire

Dans un contexte de guerre ethnique et de début de saison des pluie, le sud du soudan, la région d’Ayod, semi autonome, est frappé par une recrudescence de leishmaniose. Cette maladie, encore appelée fièvre noire est transmise par les piqures de moustiques qui injectent un parasite protozoaire, Leishmania donovani. Sans traitement la maladie qui associe fièvre, diarrhée et vomissements est mortelle dans 100% des cas.

Selon le Gouvernement soudanais, 31 personnes auraient déjà succombé. D’autres sources évoquent déjà 48 décès et 118 autres personnes contaminées. Même si on peut s’interroger sur la manière dont le gouvernement soudanais a comptabilisé ces décès et ces malades, puisqu’il affirme ne pas être en mesure de se rendre sur place pour apporter les soins nécessaires aux malades, il ne fait aucun doute que cette flambée de leishmaniose fera de nombreuses victimes dans un territoire difficile d’accès. Le gouvernement dit avoir les traitement, le seul problème est que ces traitements n’arrivent pas aux malades.

Source

INVS

Articles sur le même sujet